Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Infos !

20e Fete-du-livre-MerlieuxCette année encore, passage par la Fête du Livre de Merlieux. Et une fois de plus, petit oublie de l’appareil photo. Eh ! On ne perd pas les bonnes vieilles habitudes…

La bonne nouvelle de cette agréable journée est que nous avons eu une très belle journée ensoleillé et en guise de surprise, plus de stands que jamais auparavant. Il y en avait vraiment pour tous les goûts, d’un bout à l’autre du village. Chacun pouvant profiter de la chance qui lui a été offert, essayant de séduire chaque passant. La mauvaise nouvelle a été le monde. Bouchant la vue de certains stands. Du coup, pas grand chose de nouveau pour moi, je me suis contentée d’aller passer un petit coucou à mes stands préférés.

Tout d’abord, au niveau des dédicaces j’ai retrouvé Francis Essique, à qui j’ai acheté un livre l’année dernière pour le noël de ma grand-mère. Cette année, j’ai fait de même. Après une bonne tranche de rigolade entre lui et son voisin Daniel Auna, j’ai tranché sur la nouveauté. C’est donc ce dernier qui a eu l’honneur de laisser un mot pour ma grand-mère dans son ouvrage : Le syndrome picard.

salon-merlieux-20112.JPGEnsuite, j’ai profité de la vente de livres d’occasion pour compléter ma série : Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire, tome 9,10 et 11. Une aventure jeunesse que j’espère bien reprendre un jour et enfin, découvrir le fin mot de la fin. Pendant ce chinage, je suis tombée sur pas mal de livres reliés en cuir. J’ai alors compris que le livre était loin d’être un objet mort malgré l’apparition du livre numérique sur le marché. Surtout quand l’on voit les petits se jeter sur les stands et s’époumoner devant la beauté de chaque album, au grand drame des parents. Courage les parents !

Et pour finir, après une belle frayeur, j’ai retrouvé dans une nouvelle artère de l’autre côté du village les Editions HongFei ! Quelle joie car j’ai un véritable coup de cœur pour chacun de leur travaux ! Où je fus une fois de plus agréablement accueillie par les deux créateurs. Je remercie ces Messieurs qui ont accepté tous les deux de me dédicacer une carte pour l’album Dragons de poussière, que j’avais mis de côté depuis plusieurs mois avant de le présenter sur le blog. Par la même occasion, j’ai craqué en avant première pour Songes d’une nuit de Chine. Que bien sûr, je vous présenterais aussi bientôt. A cela s’ajoute l’habituelle dédicace, marque page, carte postal et poster, que je conserve jalousement. La seule chose que j’accepte de partager volontairement est la photo ci-dessous :

hong-fei-2012.jpg

Encore merci aux Editions HongFei pour cette merveilleuse journée.

Commenter cet article

Luna 04/10/2012 11:40


Chouette article : je ne connaissais pas du tout ce rendez-vous mais je dois dire que j'aurais bien aimé y mettre les pieds moi-aussi :)

Ambroisie 06/10/2012 20:01



Eh ! Eh ! Faut te renseigner sur ta région.


Pour ma part, en farfouillant j'ai trouvé au minimum 3 autres rendez-vous dans l'année de ce même genre : livre, BD, fantastique et littérature (sans compter
les musées : Jules Verne, La Fontaine, etcetera). Tout ce que j'aime. J'ai vraiment de la chance ! C'est chouette car comme ça, tu n'as pas besoin de bouger trop loin pour vivre pleinement ta
passion. Pour ma part, ce salon-là se trouve à 5 min de chez moi. Le pied total !



Sharon 03/10/2012 10:42


Une belle journée en tout cas !


Il n'y a plus vraiment de salon du livre en Normandie (ma région), mis à part à Caen.

Ambroisie 06/10/2012 19:57



Et ce qui est super c'est que tout le monde est vraiment sympa, quelque soit le stand où tu t'arrêtes. J'aime vraiment ce côté chaleureux, où on passe pas son temps
à se marcher dessus et à se faire bousculer mais plutôt à se lancer des blagues à la figure (comme un certain autre salon à Paris...). Mais ce qu'il y a de plus marrant, c'est de se rendre compte
que l'on se connait tous plus ou moins. Donc, on retrouve des connaissances, on papote et etc... J'aime ce côté de la campagne de : tout le monde connait tout le monde.