Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Skelarh
Publié dans : #FINI challenge : J'aime les classiques !

 

Bram STOKER

Editions “Marabout fantastic” – 12€ – 570 pages

 

4ème de couverture :

 dracula.jpg

 

 « Le compte était là, comme surgi d’une tourmente. En effet, en ouvrant malgré moi les yeux, je vis sa main de fer saisir le cou délicat de la jeune femme et la repousser avec une force herculéenne ; cependant les yeux bleus de la femme brillaient de colère, ses dents blanches grinçaient de fureur et les jolies  joues s’empourpraient d’indignation. Quant au compte ! Jamais je n’aurais imaginé qu’on pût se laisser emporter par une telle fureur. Ses yeux jetaient réellement des flammes, comme si elles provenaient de l’enfer même ; son visage était d’une pâleur de cadavre et ses traits durs étaient singulièrement tirés : les sourcils épais qui se rejoignaient au-dessus du nez ressemblaient à une barre mouvante de métal chauffé à blanc. (…) D’une voix si basse qu’elle était presque un murmure mais qui pourtant donnait véritablement l’impression de couper l’air pour résonner ensuite dans toute la chambre, il leur dit : - Comment l’une d’entre vous a-t-elle osé le toucher. Comment osez-vous poser les yeux sur lui alors que je vous l’ai défendu ? Allez-vous-en, vous dis-je ! Cet homme est en mon pouvoir ! Prenez garde d’intervenir, ou vous aurez affaire à moi. »»

 

 

 

L’avis :

 

Que dire sur Dracula, chef d’œuvre de Bram STOCKER (dont il ne bénéficiera pas de la renommé). J’ai attendu très longtemps avant de lire ce livre, je ne suis pas fan du mouvement de masse populaire et de suivre comme un mouton ce qui est définit comme « normal ». Donc forcement, j’ai traîné avant de livre ce livre, mais je n’ai pas pu résister à la couverture très « classe » et pourtant sobre de cette version « Marabout fantastic ». Allez, on se plonge rapidement dans le livre ^^.

 

Pour résumer rapidement, on a là un roman gothique écrit de manière épistolaire (comprendre par lettre uniquement) et on y suit les aventures de, au début, Jonathan Harker, clerc de Notaire, qui part pour la Transylvanie pour rencontrer le Comte Dracula. Un homme singulier qui, étrangement, fait peur à la population du village qui exhorte notre héros d’un moment à pénétrer le château. C’est par la correspondance entre lui et sa fiancé Mina que l’on rentre dans le vif du sujet. En parallèle, c’est Mina et Miss Lucy (sa meilleure amie) qui s’échange quelques courrier, vu que Lucy va bientôt se marier après avoir choisit l’un de ses prétendants.

 

Bien vite, la correspondance entre Jonathan et Mina se termine, le comte n’étant pas forcement aussi aimable qu’on pourrait le croire et Jonathan décrit la suite dans son journal. Il y décrit ses peurs et l’étrange comte Dracula, qui ne mange pas, qui malgré son âge est doué d’une force prodigieuse, qui marche sur les murs ou son ombre qui semble douée de vie.

 

Je ne gâcherais pas la fin pour les rares qui ne l’ont pas lu avec l’arrivé du chasseur national Van Helsing. Je m’attendais à aimer ce livre classique, et je n’ai pas été déçu. J’ai adoré, une atmosphère se dégage de ce livre. Certainement du par le caractère épistolaire de la chose qui nous permet de rentrer directement dans le récit de chaque protagoniste. L’impression de vivre l’histoire par procuration. Et quel histoire ^^. On l’ouvre et on le dévore malgré ces petits défauts et sa taille assez importante. Rien n’y fait, je suis sous le charme !

 

Au passage, on peut souligner le fait que le film (De Monsieur Copola) soit plutôt assez bien pour une adaptation. Bien sûr, des choses sont modifiés pour le cinéma, dans le livre, niveau sexe, tous est suggéré (au même titre que pour Carmilla) alors que c’est plus « direct » dans le film. Ou la fin qui est modifié, mais bon. Pour une fois que l’adaptation colle a peu près avec le livre, on ne va pas se priver, surtout que le jeu d’acteur est vraiment bon avec Anthony Hoppkins pour Dracula par exemple.

 

J’aurais l’occasion de vous reparler un peu de Dracula lors de l’article sur la suite « Dracula l’Immortelle », bizarrement, beaucoup moins enthousiasme. Sur ces mots, bonne lecture à vous ;-)

 

Petit plus :

 

 

Je ne suis pas fan en général du système « je surf sur la mode et je republie les classiques pour faire vendre », mais là, on peut dire que l’édition est vraiment jolie, bonne qualité et pour un prix abordable. (On peut retrouver d’autres classique comme Mr Jekyl et Hyde ou Frankheinstein).

 

 

Morceau choisi

 

- Bienvenue chez moi ! Entrez librement et de votre plein gré.
Il ne faisait pas le moindre mouvement pour s'avancer mais, au contraire, demeurait figé sur place, ainsi qu'une statue au geste d'invite éternellement figé dans la pierre. Pourtant, lorsquej'eus franchi le seuil, il se jeta littéralement sur moi et s'empara de ma main avec une puissance qui me fit grimacer - impression désagréable encore renforcée par la froideur glacée [... ]

defi_classique.jpg

 

Commenter cet article

Marie L. 02/10/2010 07:32



Tu recherches une édition en particulier? Pour une collection?



Skelarh 15/10/2010 22:48



Pas d'édition en particulier ^^ j'ai pas encore commencé à regarder comme je voudrais me trouver une vieille éditino de la "divine comedie" de Dante ^^. Moi grand
collectionneur on va dire ^^



maggie 01/10/2010 18:17



J'avais la forme du récit, le style un peu vieillot et puis l'histoire bien évidemment : je garde un excellent souvenir de cette lecture et j'espère pouvoir relire bientôt ce roman !



Skelarh 01/10/2010 18:55



N'hésite pas à le relire ^^ enfin avec toutes les bons livres a coté...dur ;-)



Tisane 27/09/2010 21:33



Ben honnêtement, je n'ai jamais aimé ce livre. J'ai eu du mal à le terminer, certains passages m'ont carrément barbée. Quant au film... j'ai fini par le laisser tourner dans le vide, je lui ai
préféré un livre... Au moins, je ne me suis pas endormie.


Mais je pense que si je n'ai pas pu apprécier cette oeuvre, ce n'est pas uniquement parce que le style littéraire ne me plaisait pas. Je n'ai jamais aimé les redites mais Stocker a
inspiré des dizaines d'auteurs... Du coup, tout ce que j'ai trouvé dans ce livre, c'était du déjà vu en quelque sorte. (même si c'est "l'original"). J'aime ce qui est innovant et ce livre est
l'inspiration même de la redondance du mythe du vampire... Si je l'avais lu plus tôt (avant Rice par exemple) ou au moment de sa parution (mouahahaha...) j'aurais peut-être pu l'aimer.



Skelarh 28/09/2010 19:12



Il est vrai que l'oeuvre de Stocker a inspiré beaucoup d'écrivain derrière, on peut donc facilement y retrouver beaucoup d'idée récupéré de ci de la. Il est clair,
que de nos jour le livre n'estp lus vraiment "innovant" bien que le style "epistolaire" ne soit pas à la mode et donc, rarement revu ^^.


Il est vrai que y a un gros changement par rapport à Anne Rice, Dracula est moins "humain" on va dire. Anne RICE a resorti le vampire du Placard fut un temps et à
largement inspiré des auteurs de livre comme de jeu (Vampire la mascarade) ou de série télé (the hundred). On retrouve bien ce côté humain avec les parutions actuelles suite à Twilight (mais si
dans ce cas humain = culcul et sans aucune consistance).


Dans le même genre, tu peux trouver "Carmilla" qui n'est pas au style epistolaire et mais, là encore, tu retrouveras pas mal de "lieu commun" ^^


 


Merci de ta visite en tout cas (en attendant ton passage sur d'autres articles ^^)



Marie L. 26/09/2010 19:32



J'ai beaucoup aimé cette lecture qui parfois glace le sang!


Et nul doute que ce "relooking" (je pense à la couverture) séduira le public ado...



Skelarh 28/09/2010 19:36



Très content que cette lecture t'es plus ^^.


Il est vrai que la couverture fais peut etre plus "jeune" et pourras plus facilement séduire le public ado avec son look, mais j'aime bien malgré tous, je la trouve
sobre ^^ juste avec la tite touche de rouge pour le sang à la gorge. (bon faut que je me trouve juste la première édition de Dracula maintenant ^^)



Anne Sophie 24/09/2010 11:04



j'adore ce livre, et le film de coppola aussi...


et la couverture de ton édition est splendide ;)



Skelarh 28/09/2010 20:17



Je rejoins ton avis ^^ j'ai adoré (même si je reste quand même plus fan de la façon de voir les Vampires de Anne Rice) je sais pas si tu as lut le second volet de
Dracula et ton avis, le mien est très très mitigé, mais j'aurais l'occasion de revenir dessus lors d'un prochain article (le vieux teaser :-).