Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Skelarh
Publié dans : #Genre Romance

Auteur : Andrés Trapiello

Titre : Heureux comme jamais

Editions : Quai Voltaire

Prix : 21€

Pages : 283

 

Résume :


HeureuxCommeJamais.jpg

 

Les apparences sont trompeuses et ce qui survient dans ce roman ne se serait jamais produit si Max et Claudia ne s'étaient pas retrouvés à l'autre bout du monde, dans un cadre paradisiaque aux antipides de leur quotidien madrilène? Max est ingénieur et Claudia vient assister au mariage de sa meilleure amie. Pas un instant ils ne se doutent de ce qui va leur arriver. Pas un instant ils n'imaginent les complications dans lesquelles ils vont se plonger. 

Un roman à la fois dérangeant et puissant qui ne manque pas de placer le lecteur devant ses questionnements moraux et ses propres démons.

 

 

Mon avis :


Il y a des livres où la critique est relativement facile "J'aime"..."J'aime pas". Y en a d'autres où la tâche est largement plus compliquée. "Heureux comme jamais" est de cette catégorie sans trop d'hésitation. Pourtant, le résumé s'annonce prometteur, une histoire d'amour, de passion entre deux protagnistes qui, semble t il, tout sépare et oppose.

Les faits sont tellement différents...

 

"Tout a commencé à Constanza"

 

La narratrice, Claudia, nous raconte comment est ce mystérieux Max et va nous narrer sa rencontre à Constanza avec lui lors du mariage d'une de leur amie commune. Plus elle dessine ce personnage, plus on ressent cette passion dans ses mots et on découvre très vite ce Max, ingénieur en mission pour construire un pont. On se prend vite d'affection pour nos deux héros d'un moment et on attend avec impatience que l'idylle promise arrive.

 

La nuit approche après le mariage et par un concours de circonstance, nos deux amants s'enlacent et s'endorment ensemble pour s'aimer une nuit entière. Originale? Pas vraiment. Dérangeant? Pas spécialement.

 

Ce n'est que bien des pages après cette nuit d'amour, quand le lecteur est en osmose avec ces personnages, qu'il les apprécie, que l'auteur nous révèlent l'un des drames du livres (Je ne vous dévoilerais pas tous les rebondissements) : Claudia et Max sont frère et soeur.

 

C'est à partir de maintenant que le livre va nous déranger dans la lecture, partir à la recherche de nos instincts et croyance. D'un côté, ils sont de la même famille et c'est mal. Mais de l'autre, ils s'aiment et chacun trouve dans l'autre son âme soeur, celle pour qui il est destiné. C'est la seconde partie du livre, la lutte de Max et Claudia pour faire accepter ce "Nous" bien particulier, avec ce que cela implique. Les ami(e)s qui partent, ceux qui restent et soutiennent.

 

L'auteur ira encore plus loin, jouant avec le lecteur et ses puissantes émotions que chaque mot ne manque pas de nous faire sentir. Le reste, je vous laisse le découvrir. "Heureux comme jamais" m'a plu, mais dérange également sur cet amour incestueux et pourtant... Max et Claudia s'aiment d'un amour "presque" parfait.

 

Un petit ex trait pour le plaisir :

 

Nous devisâmes minutieusement de nos séparations respectives, ce que je devrais dire à Augustin, ce que Max devrait dire à Cathy et comment nous réussirions enfin à vivre tous les deux sans qu'on nous soup^çonne de quoi que ce soit, sans faire de mal inutilement.

"Tu crois qu'on va passer notre ainsi ? lui demandai-je un jour, déprimée. A nous cacher de la terre entière pour que personne ne nous voie, ou pour ne voir personne?

- Le jour de ton arrivée à Constanza, répondit Max, j'ai pris un couple d'aveugles en photo. Ils n'avaient aucun besoin du monde qui les entourait. Quand ils se regardaient sans se voir, ilsdiffusaient une lumière qu'eux-même ne percevaient pas. Le monde ne nous verra plus quand nous cesserons de le voir et ceux qui nous regarderont avec pureté ne verront que notre pureté.

 

 

 

Commenter cet article

Ys 01/05/2012 00:15


J'ai lu un livre de cet auteur il y a peu, Les amis du crime parfait. Celui-ci a l'air très différent mais intéressant aussi.

Skelarh 01/05/2012 13:20



Il va falloir que je regarde ce livre alors :D


Merci d'être passé ^^.