Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Genre Policier

L-Aphrodite-profanee.jpgEditions Le Masque, Policier/Historique
Publication : 16 mars 2011 (VF)
281 pages _ 17 €

 

4ème de couverture : « Vent de panique sur Rome : plusieurs enfants de la haute société ont été enlevées et les prétoriens qui mènent l’enquête, incapables de les retrouver, sont ridiculisés. Leur chef Kaeso se voit confier, en guise de mortification, la surveillance d’un grand banquet chez Claude, l’oncle de Caligula.

            Cette mission dérisoire change de dimension lorsque l’on retrouve trois cadavres chez le futur empereur, et que l’on constate une profanation : une statuette d’Aphrodite, joyau de sa collection, a disparu.

            Au cours de l’enquête, Kaeso croisera la route des rançonneurs d’enfants et sera confronté à des dangers insoupçonnables, sous le regard hypocrite des puissants. Mais un obstacle inattendu, et plus redoutable encore, l’attend : Pyralis, courtisane à la beauté renversante, dont les pouvoirs semblent illimités. Kaeso pourra-t-il lui résister ? »

 

Mon avis : On ne m’y reprendra pas ! Que ce soit l’auteur en personne – comme se fut le cas pour ce livre-ci – ou soit un autre lecteur, je ne referais plus la bêtise de commencer une série par son milieu ou bien même, par le dernier roman en date. Ça gâche une bonne partie de la lecture et le plaisir de découvrir les héros et d’évoluer avec eux au fil des pages. Je m’en suis horriblement voulu tout au long de l’histoire de ne pas comprendre certains passages où il était fait mention de scènes relevant des deux volumes précédents.

            A part ceci, se fut une bonne lecture pour moi bien que je n’ai pas réussi à y prendre tout le plaisir que j’escomptais à la vue des espoirs que j’avais placé dans cet ouvrage. Outre l’époque qui me charme complètement et la plastique des personnages qui est à tomber – d’après fort détails et descriptions. J’en inviterais bien un ou deux dans mon lit de ces beaux prétoriens, d’ailleurs… Et le fait que l’auteur connaisse très bien l’époque dans laquelle évoluent ses personnages puisqu’elle y utilise le vocabulaire adéquate, sans oublier la partie historique de la famille de Caligula, mode de vie, gastronomie et etcetera, ce ne fut pas le grand coup de foudre entre moi, Kaeso et ses compagnons.

            Pour la simple et bonne raison que j’ai trouvais l’histoire policière un peu trop légère à mon goût, tout comme les personnages en eux même et l’aspect manigance/manipulation/complot, manquant de saveur. A force d’être haut en muscles, en courbes et tout en chaire délicieuse et tentante, j’ai eu l’impression que le caractère des personnages a été un peu mal ficelé, voir même délaissé. A tel point que parfois, j’ai été assez surprise de découvrir un Kaeso se laissant facilement emporté par ses émotions. J’ai même été parfois déçue par son comportement. Pour un chef d’équipe, je ne l’ai pas trouvé si remarquable au final. Parfois, ça manquait de réflexion. Et étrangement, à certains instants, ça avait même tendance à déteindre sur les autres personnages.

            Au final, un très beau défilé mais c’est tout.

            Toute fois, je ferais quand même l’effort de lire les deux premiers livres car quand même, ça me fait mal au cœur de ne pas être tombée raide dingue de Kaezo et de sa splendide plastique ! Vraiment, je n’ai pas envie de rester sur cette défaite et laisser passer ma chance. Un Apollon comme ça, ce n’est pas tous les jours qu’on peut en croiser un !

Commenter cet article

L’écrivaine 05/12/2011 22:23


Aventure et découverte, voici ce qui caractérise la plupars des livres. Il est toujours agréable de prendre le temps de lire. Merci beaucoup pour l’info. Chaque coup de coeur littéraire mérite
d’être partagé.

Ambroisie 06/12/2011 15:10



Mais de rien. C'était un véritable plaisir pour moi. A bientôt !



The Bursar 02/12/2011 11:09


Je ne suis pas encore vraiment de retour, je sens que je vais avoir un week-end bien rempli juste à préparer les sujets d'histoire des arts de mes latinistes.

Ambroisie 02/12/2011 17:38



Dans tous les cas, je reste à guetter le moindre petit signe de vie de ta part avec plaisir.



The Bursar 30/11/2011 19:21


J'avais repéré cette série mais je n'avais toujours pas tenté. Du coup, ton avis ne me donne pas envie d'essayer, déjà qu'il ne me tentait pas beaucoup vu que l'Empire n'est pas une période qui
m'intéresse... mais si en plus, le héros est un Apollon, ça me décourage encore plus, car ça me donne l'impression que l'auteur mise plus sur le physique du personnage que sur l'intrigue pour
séduire son lecteur.

Ambroisie 01/12/2011 20:18



Tout à fait. Tu as mieux réussi que moi à expliquer avec des mots ce que j'ai ressenti en découvrant Kaeso et toute sa troupe tout en muscles. L'intrigue bat de
l'aile, ainsi que la personnalité de chaque individu.


En tout cas, heureuse de te retrouver parmi nous. Ca faisait un petit moment !