Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Genre Jeunesse

ete-ou-je-t-ai-retrouve.jpgEditions Albin Michel, Jeunesse
Publication : 2010 (VO), 1 juin 2011 (VF)
315 pages _ 13,20 €

 

4ème de couverture : « Belly ne chasse plus ses tristesses. Elle les laisse venir. Après tout, elle ne passera pas l’été dans la maison de la plage. Susannah n’est plus là. Conrad ne donne aucune nouvelle. Un soir, Jeremiah prévient Belly que Conrad a disparu. Le cœur de la jeune fille se remet à battre à toute allure. Elle monte dans sa voiture et ensemble, sans un mot, ils roulent vers le même but. Retrouver Conrad. Retrouver la maison de la plage, le seul endroit où il a pu se réfugier… »

 

Mon avis : Je n’ai pas attendu longtemps pour lire cette suite et je pense qu’il en sera de même avec le troisième et dernier volume. Qui à mon avis, ne manquera pas de me marquer le cœur. Belly me manquera… Mais avant de me mettre à pleurer, de faire mes adieux, lumière sur ce deuxième livre.

            En lisant le résumé, on peut s’apercevoir que le ton est donné. Ce sera un tome très sombre. Cet été, Belly doit s’attendre à vivre deux mois mouvementés. Susannah, la mère des deux garçons est décédée, ayant succombé à son cancer. Chez les Fisher, le ton est à la morosité, idem chez Belly. Sa mère est un peu ailleurs et elle-même est triste comme la mort. Susannah était un peu comme sa seconde mère et de se dire que maintenant, elle ne retournera plus à la maison de la plage, l’événement qu’elle attendait avec le plus d’impatience devant le père noël lui-même, c’est comme la fin du monde. Chaque instant tourné vers Susannah, la maison, les garçons, les souvenirs. A chaque page, l’ombre de la femme plane. La jeune fille se sent abandonnée. Pire ! Jeremiah l’appellera bientôt pour réclamer son aide. Conrad a disparu, il faut le retrouver avant qu’il ne fasse une terrible erreur. Le cœur en miette et malgré les supplications de son amie d’enfance Taylor qui s’acharne à lui faire oublier Conrad, elle part à la recherche de son amour de petite fille en compagnie du frère de celui-ci.

            Y arriveront-ils ? Et après, que se passera-t-il ? Belly pourra-t-elle enfin tourner la page, ramener Conrad à la maison, lui faire face et continuer sa vie ? Et pourquoi pas, tomber amoureuse d’un autre garçon…

            A la fin de cette histoire, chaque personnage aura grandi, Belly en première, Jeremiah et Conrad aussi, sans oublier Laurel, la mère de Belly. Ensemble, ils surmonteront l’épreuve de la disparition de Susannah. Pas de Steven sauf dans les souvenirs qui remonteront à la surface des pensées de la jeune fille. Le père des deux garçons, Mr. Fisher, sera un peu plus présent cette fois-ci. Mais pas pour le plaisir du lecteur, en tout cas pas le mien. Et grande nouveauté, le récit alternera entre Belly et Jeremiah, leurs présent et leurs passé respectif. On partagera les sentiments du frère cadet. Ce que j’ai particulièrement apprécié. Qui sait, peut-être que dans le troisième volume on saura enfin ce qui se trame sous la tête de Conrad. Ce que j’aimerais bien ! Surtout pouvoir y lire : « je l’aime. » J’en trépigne d’impatience !

            Une fois encore, au vue de la fin que nous offre l’auteur, il est possible au lecteur de s’arrêter à ce tome-ci, d’imaginer l’avenir qu’aura Belly ou bien alors, de se jeter sur le prochain.

Commenter cet article