Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #FINI challenge : Mythes & Légendes !

la-bataille-du-labyrinthe.jpgEditions Albin Michel, Fantastique/Jeunesse
Publication : 2008 (VO), 2010 (VF)
416 pages _ 13,50 €

 

4ème de couverture : « Le grand combat va commencer…

La vie de Percy est menacée. L’armée de Cronos s’apprête à attaquer la Colonie des Sang-Mêlé, en empruntant le Labyrinthe de Dédale. Percy et ses amis doivent trouver Dédale avant Cronos et tout faire pour barrer la route au seigneur des Titans. Mais circuler dans l’enfer souterrain n’est pas aisé… surtout quand le chemin est parsemé d’effroyables pièges. »

 

Mon avis : Les dieux, ayant enfin accepté la réalité d’une guerre prochaine, Cronos se réveillant, Percy de son côté essaye de préparer la colonie où aura lieu la première bataille. Découvrant que le seul moyen pour les monstres de s’introduire sans être dérangé par la barrière magique s’est de passer par le labyrinthe de Dédale. Mais pour s’y aventurer sans s’y perdre, il faut le fil d’Ariane. Alors l’équipe, mené par Annabeth vont s’y engouffrer pour trouver Dédale et le rallier à leur cause.

            Dans ce tome où les rouages sont déjà en branle, nous avons affaire à une véritable course après le temps et chaque tournant m’a fait l’effet d’une porte invisible que les personnages doivent franchir. Car tout se met en place pour le grand jour, le jour de la prophétie. Percy ayant décidé de porter à sa charge le jour de ses seize ans l’avenir de l’Olympe et du reste du monde. Une décision qu’il a prise après avoir découvert que Nico Di Angelo n’est autre que le fils d’Arès, suite au chagrin trop important d’avoir perdu sa sœur. Son plus grand défaut étant de vouloir sauver tous ses amis au risque de tout le reste comme nous l’apprend une certaine divinité.

            Le thème de la famille sera à nouveau mis en avant lors d’un combat entre Percy et Antée, fils de Poséidon et de Gaia.

            Les humains seront mis aussi en avant avec le retour de Rachel, capable de voir à travers la Brume. Elle deviendra même le guide pour Percy et ses amis dans le labyrinthe pendant un cours moment de l’aventure. Mais ce qui m’a particulièrement touché est la disparition du dieu Pan en direct. Une scène qui se veut de démontrer que si les humains ne croient pas en les dieux, ceux-ci n’ont plus de raison d’exister et disparaissent. Ce qui remet en question l’aspect de « l’immortalité » mais aussi la force des « croyances ». Sans oublier le cycle de la vie et de la mort.

            Un thème que l’on recroise à travers Dédale qui a réussi à échapper à la mort en ce créant un automate qui lui sert de corps réceptacle. Tout plein de sujets qui nous ramène constamment vers Nico que l’on remarque tout aussi rejeté des autres que son père de l’Olympe pour l’Enfer puisqu’il n’y a pas de bungalow pour ses enfants à la colonie. Même d’instinct, les gens se méfient du pauvre jeune garçon. Nico qui est un peu l’épée de Damoclès de Percy car s’il ne remplit pas la prophétie, celle-ci se répercutera directement sur le jeune homme en mal de vivre.

            Des surprises tout de même et de belles frayeurs avec le retour de Cronos, Luke et compagnies. Un livre sombre où la frayeur et le manque de temps marquent chaque page à la limite de l’asphyxie. J’ai hâte d’assister au combat final et de découvrir les réponses à mes questions qui se sont accumulés sur le cas de Luke qui malgré son passage au cas ennemi reste proche de nos héros comme une ombre qui plane.

 

L’Oracle :

« Tu t’enfonceras dans la nuit du Labyrinthe sans fin,

Réveilleras le mort, le traître, le disparu enfin,

La main du roi-fantôme causera la gloire ou ta chute,

De l’enfant d’Athéna ce sera la dernière lutte,

Le dernier souffle d’un héros en scellera le sort. »défi mythesetlegendes

Commenter cet article