Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Genre Fantastique

la marque du fleuveEditions Milady, Fantastique
Publication : 2011 (VO), 2 décembre 2011 (VF) _ Réédition : 22 juin 2012
360 pages _ 7,10 €

 

4èmede couverture : « Avec toutes leurs responsabilités, Mercy et Adam n’ont pas une minute à eux. Alors quand ils parviennent enfin à prendre quelques jours de vacances dans ce charmant camping au bord de la Columbia, ils n’ont qu’une idée en tête : être au calme et ensemble.

Mais le repos est de courte durée pour les amoureux, car une menace rôde dans les eaux troubles du fleuve et Mercy est la seule à pouvoir la contrer.

Une mission qui pourrait bien jeter une lumière nouvelle sur les origines de la jeune femme… »

 

Mon avis : Tout comme son prédécesseur, j’ai trouvé ce livre trop court et très plaisant ! J’adore toujours autant l’univers qui tourne autour de Mercy, voir peut-être plus encore. Vous comprendrez donc qu’après six romans, je ne perdrais plus mon temps à vanter la plume de Patricia Briggs dans le seul but de faire de nouvelles adeptes... Je pense que ce n’est plus la peine.

            Je me contenterais donc de me pencher un peu sur l’histoire tout en évitant au possible de vous dévoiler toute l’intrigue.

            Un tome assez rafraichissant en général. Pour la simple et bonne raison que pour une fois, l’auteur de ne se contente pas de faire tourner les boules qu’elle a déjà dans son sac – faes, vampires, loups-garous – et de nous les ressortir sous un nouveau plat. Non, cette fois-ci l’histoire se tourne sur un nouveau pan de l’univers de Mercy que l’on n’avait encore jamais abordé. Je parle des origines de Mercy, celles indiennes et coyote. Origines sur lesquelles planaient depuis le début de cette série une ombre impossible d’ignorer et sans réponses. Ainsi, loin de son milieu habituel, en route pour ses noces avec Adam, nous ferons donc connaissance avec son côté indien et son côté magique, oups !, je voulais dire coyote.

            Je ne vous cacherais en rien qu’une fois de plus, notre Mercedes adoré a la truffe qui a tendance à trainer un peu partout, au point de risque une fois de plus un ou deux poils, pour ne pas dire carrément tout le pelage ! Au grand drame d’un loup-garou qui heureusement a le cœur bien accroché et qui a fait tout mon bonheur à moi. Comme il se doit, cette nouvelle aventure s’accompagne de nouveaux personnages, pas trop mais suffisamment par avoir envie d’en revoir quelques uns dans les futurs livres qui paraîtront. Des nouveaux visages qui donnent un nouveau champ d’action à l’auteur et laisse place encore une bonne dose d’imagination.

            J’ai vraiment hâte de retrouver Mercy !

Commenter cet article