Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Genre Jeunesse

la-pluie--les-garcons-et-choses-mysterieuses.jpgEditions Albin Michel, Jeunesse
Publication : 2008 (VO), 1 mars 2012 (VF)
389 pages _ 15,70 €

 

4èmede couverture : « Trois amis. Une semaine infernale.

Chacun raconte la sienne, mais ne dit pas tout…

 

Rhiannon : Ma vie est horrible et mon cœur est brisé en tant de morceaux que ça me fait mal quand je respire. J’aime toujours Steve. Et pire encore.

Je voudrais qu’il revienne.

James : Je n’aime pas la façon dont Keith regarde Rhiannon. Enfin bref. C’est sa vie, elle fait ce qu’elle veut après tout. Je ne vois pas pourquoi je m’en fais. Je n’ai aucune envie de sortir avec elle.

Même pas en rêve.

Nicole : Danny, c’est le garçon aux jeans customisés, au sourire qui tue et à l’attitude radicale. Et c’était génial d’être avec lui. Puis il y a eu cette nuit.

Alors j’ai dû rompre. Immédiatement. »

 

Mon avis : Après avoir refermé le livre, fixant la couverture, je trouve que celle-ci rends très mal hommage à ce qu’il se cache à l’intérieur. Pas assez accrocheuse, brillante, pour attirer le regard des jeunes lectrices car ce petit roman est un petit bijou en papier que je trouve comparable au talent de Meg Cabot. Eh oui, j’ai osé la comparaison !

            Et pourtant, ce n’était pas gagné au début. Trouvant le premier chapitre en compagnie de Rhiannon rasoir. Comprenez, moi et les filles qui pleurnichent sur un chagrin d’amour de pacotille, ça fait dix mille trente-deux ! Mais en fin de compte, lorsque l’on tombe par la suite sur Nicole et James, l’histoire prend un tout autre sens.

            Ce qui s’annonçait comme une crise d’adolescence, une poussée d’acné fut comme un méga kinder surprise un jour de Pâques.

            Sept jours en compagnie des trois adolescents auprès desquels on va revivre chaque jour de la semaine, instant par instant, mais sous un nouvel angle et de nouvelles informations que l’on égrène au lecteur comme le Petit Poucet. J’ai rapidement entamé ce livre. Où il est question bien sûr d’amitié, d’amour, de rupture, d’histoires de famille et de bruits de couloir d’école. Tout cela sous trois angles différents. Et de bien plus encore, puisque l’histoire poussera même jusqu’au harcèlement. Un fait de plus en plus présent quelque soit sa forme après l’apparition d’internet auprès des jeunes de nos jours.

            J’ai donc apprécié revivre à chaque fois trois fois la même journée en compagnie de Rhiannon, de Nicole et James. Rhiannon, par qui tout arrive suite à sa rupture avec Steve, qui essayera de reconquérir le cœur du jeune homme avant de comprendre qu’elle a été trompée et ensuite, se redresser. Et une belle famille qui n’est pas aussi à l’écoute que l’on croirait.

            De Nicole, le pivot de cette histoire à mes yeux, la fille forte et excentrique sur les bords. Qui donne l’impression d’être posé mais qui garde un lourd secret en elle, sans oublier son ex Danny – j’aurais aussi aimé me retrouver dans sa tête. Avec en prime, des parents séparés, l’adolescente en conflit avec sa mère. C’est par l’histoire de Nicole que tout finira, la plus marquante. Un tabou que je n’énoncerais pas mais qu’il est parfois bon d’évoquer pour rappeler aux gens que ça n’arrive pas qu’à sa voisine d’école.

            Et enfin, James, le jeune homme intelligeant et sympa. Présent pour sa meilleure amie et qui réalisera son amour pour elle. Avec un avenir plein de promesses, une famille présente et accueillante malgré sa pauvreté.

            Ce n’est qu’une histoire, bien sûr, des personnages fictifs mais je ne peux pas m’empêcher de souhaiter à tous les trois une bonne continuation et qu’il est important de continuer d’avancer dans la vie. De croire en ses rêves.

Commenter cet article