Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Manga Yaoï

vie-raffinee-de_mrjkayashima-taifu.jpgEditions Taifu Comics, Yaoi
Publication : 2009 (VO), 10 décembre 2009 (VF)
8,95 €

 

4ème de couverture : « Sumito Kayashima est un richissime et solitaire jeune homme. Une nuit de tempête il se rend chez son jardinier personnel et lui déclare sa flamme…

Le jardinier, troublé par cette déclaration hautaine et brutale, l’accepte pourtant, mais sous certaines conditions. M. Kayashima se montre un maître étonnement docile… »

 

Mon avis : La première fois que l’on tombe sur ce tome, on craque pour sa couverture simple et raffiné, et notre curiosité suit son chemin avec ce titre dès plus original, le résumé n’étant pas en reste.

            Lorsqu’on parcourt les premières pages, on se perd. Normal, puisque le premier chapitre précède de loin la scène de la déclaration d’amour, cette nuit d’orage si particulière. Une introduction malgré tout accrocheuse puisque c’est au deuxième chapitre que l’histoire reprend l’ordre chronologique des choses et que l’on tombe comme envouté.

            Le trait est simple, fin, pas trop épais, sans grossièreté tout comme l’histoire qui avance à son rythme, aux rebondissements pas trop tirés par les cheveux. Et sans s’en rendre compte, nous tombons nous aussi amoureux. Car qui n’a jamais rêvé un jour d’un homme frappant à sa porte pour déclarer sa flamme et s’offrir ensuite tout entier ? Moi, j’en rêverais d’une histoire comme celle-ci où les bases font assez penser à la Lady Chaterlley de nos bibliothèques occidentales.

            Une originalité à mes yeux ; quand on pousse un peu plus loin que les dessins on trouve une nouvelle du point de vue du chien de Sumito. J’avais déjà lu des romans formats manga sur le net mais sur papier c’est ma première fois. Affaire à suivre… De plus, d’après la narratrice, il y aura peut-être un tome 2 & 3.

 

Commenter cet article

The Bursar 07/11/2010 21:34



Ben comme son blog, c'est L'aventurier des rêves... après l'âge, je ne me pose jamais la question.



Ambroisie 07/11/2010 21:40



Hum. Pas bête.



The Bursar 07/11/2010 21:21



J'espère que tu ne fais pas référence à Lael, car je crois que c'est un Il...


 


Je verrai quand j'arriverai à mettre la main dessus. Pour les semaines qui viennent, j'essaie de ne plus faire trop d'achat, car j'ai déjà pas mal dépenser pendant mon passage à Dijon.



Ambroisie 07/11/2010 21:29



Si, si. Je faisais bien référence à Lael et je suis étonnée de découvrir que c'est un homme. Il me parait jeune en même temps, non ?



The Bursar 07/11/2010 16:38



Je ne suis pas non plus histoire entre lycéens, car c'est vite monotone. Je suis plutôt du côté de ceux qui sont comme the Tyrant ou Lovely Teachers, des personnages plus adultes mais ça n'a pas
le sérieux ou les traits d'un manga comme le jeu du chat et de la souris.



Ambroisie 07/11/2010 21:17



C'est vrai. Dans le style sérieux il y'a aussi MIYAMOTO Kano. Je crois d'ailleurs que ses mangas commencent à arriver en France. Par contre, les scènes de sexe
sont moins crus par rapport à d'autres titres mais au niveau histoire, y'a vraiment pas à se plaindre. De plus, je trouve son style particulier par rapport aux autres. Personne n'a le même coup
de crayon. Je te conseille de l'essayer.


P.S. : je viens de voir sur ton blog que tu vas avoir une nouvelle initiée. Si tu veux un peu d'aide, se sera avec un véritable plaisir !



The Bursar 06/11/2010 23:18



La couverture m'a également tapé dans l'oeil mais en même temps, je suis moins portée sur les yaoi matûre, j'aime beaucoup les histoires avec des situations idiotes et des héros aux longs
cheveux... mais si l'histoire est bien mené et prenante, il fera partie de ma prochaine vague d'achat.



Ambroisie 07/11/2010 16:34



Amusant, parce que moi c'est tout le contraire. Je supporte de moins en mois les histoires d'amours pleines de niaiseries entre deux lycéens. Mais en même temps,
j'avoue qu'il y en a de très bien.