Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #FINI challenge : J'aime les classiques !

le petit princeEditions Gallimard, Classique/Jeunesse
Publication : 1945 (VF), 1943 (VE) _ Réédition : 1999
95 pages _ 12,50 €

 

4ème de couverture : « Il y a six ans, j’avais une panne dans le désert du Sahara. Quelque chose s’était cassé dans mon moteur. Et comme je n’avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C’était pour moi une question de vie ou de mort. J’avais à peine de l’eau à boire pour huit jours.

Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toutes les terres habitées. J’étais plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m’a réveillé. Elle disait :

- S’il vous plait… dessine-moi un mouton !

J’ai sauté sur mes pieds comme si j’avais été frappé par al foudre. J’ai bien frotté mes yeux. J’ai bien regardé. Et j’ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement. Je regardai donc cette apparition avec des yeux tout ronds d’étonnement. N’oubliez pas que je me trouvais à mille milles de toutes les régions habitées. Quand je réussis enfin à parler, je lui dis :

- Mais… qu’est-ce que tu fais là ?

Et il me répéta alors, tout doucement, comme une chose très sérieuse :

- S’il vous plait… dessine-moi un mouton.

Et c’est ainsi que je fis la connaissance du petit prince. »

 

Mon avis : Dernier mois pour le challenge Classique, dernière lecture pour moi que j’ai tenu à clore par un événement, par une rencontre avec un petit prince dès plus particulier. Renouant avec une histoire longtemps gardée caché au sein de ma bibliothèque que j’ai redécouvert comme un trésor sacré. Tournant et retournant l’ouvrage entre mes mains, dépoussiérant la couverture, feuilletant les pages avec délicatesse sous leur crissement d’indulgence. Une simple petite œuvre française pourtant étudiait partout dans le monde.

            L’histoire de l’histoire d’un aviateur échoué en plein désert qui rencontre un matin un petit garçon aux cheveux d’or lui demandant de lui dessiner un mouton. Le narrateur, l’aviateur en question nous prévenant au préalable par le biais d’un souvenir de jeunesse que les adultes – si vous en êtes un – risquent de ne pas comprendre l’importance qu’à l’homme à nous faire partager cette rencontre avec le petit prince six ans plus tôt. Parce que les adultes évaluent les choses en termes de chiffres et les enfants – comme notre petit prince – en termes de sentiments. Huit jours pendant lesquels l’aviateur va contre son gré se faire apprivoiser par le petit prince, nous narrant ses aventures sur la terre. Un enfant bien étrange en provenance d’une toute petite planète en voyage pour se faire des amis. Un petit garçon très curieux qui parle très peu de lui mais qui pose beaucoup de questions.

LePetitPrince-0.jpg 

Extrait :

« - Alors mon coucher de soleil ? rappela le petit prince qui jamais n’oubliait une question une fois qu’il l’avait posée. »

 

            Une jolie histoire pleine de mélancolie face à un petit prince simple et gorgé d’une curiosité propre aux enfants. Un être dépourvu de sentiments d’avarice et d’égoïsme dont on tombe absolument amoureux qui se retrouve au final simplement perclus de solitude.  

 

Extrait :

  « Ah ! petit prince, j’ai compris, peu à peu, ainsi, ta petite vie mélancolique. Tu n’avais eu longtemps pour distraction que la douceur des couchers de soleil. J’ai appris ce détail nouveau, le quatrième jour au matin, quand tu m’as dit :

« J’aime bien les couchers de soleil. Allons voir un coucher de soleil…

- Mais il faut attendre…

- Attendre quoi ?

- Attendre que le soleil se coucher. »

  Tu as eu l’air surpris d’abord, et puis tu as ri de toi-même. Et tu m’as dit :

« Je me crois toujours chez moi ! »

  En effet. Quand il est midi aux Etats-Unis, le soleil, tout le monde le sait, se couche sur la France. Il suffirait de pouvoir aller en France en une minute pour assister au coucher du soleil. Malheureusement la France est bien trop éloignée. Mais, sur ta si petite planète, il te suffisait de tirer ta chaise de quelques pas. et tu regardais le crépuscule chaque fois que tu le désirais…

« Un jour, j’ai vue le soleil se coucher quarante-quatre fois ! »

  Et un peu plus tard tu ajoutais :

« Tu sais… quand on est tellement triste on aime les couchers de soleil…

- Le jour des quarante-quatre fois, tu étais donc tellement triste ? »

  Mais le petit prince ne répondit pas. »defi_classique.jpg

Commenter cet article

Luna 30/03/2011 09:55



J'aime, j'aime, j'aime !


Il est génial ce livre !


Merci d'être passée :)



Ambroisie 31/03/2011 13:16



Un livre indémodable !



yohann 23/12/2010 13:08



A la lecture de ton article, une agréable envie de le relire est venue, félicitation pour tes critiques, elles sont tres bien faites :)



Ambroisie 23/12/2010 18:44



Merci à toi d'avoir laissé un commentaire cette fois-ci au lieu de jouer ton visiteur fantôme. Je suis touchée.



Iluze 21/12/2010 09:39



Joli lecture pour clôre le challenge :).



Ambroisie 22/12/2010 09:39



Merci beaucoup à toi. Je trouvais aussi que cette lecture serait très bien adaptée surtout à l'approche de Noël où j'avais besoin d'un peu de douceur et d'un
retour vers l'enfance.



Anne Sophie 20/12/2010 12:44



un petit bijou ce livre



Ambroisie 22/12/2010 09:48



Oui, je trouve aussi et j'ai été terriblement étonné d'apprendre par le correspondant Hollandais de mon petit frère l'étudiait en classe. En faisait des recherches,
j'ai aussi découvert que les dessins étaient légèrement différent de ceux de la publication américaine. Parfois au niveau des couleurs à cause des machines.



Bidouillette/Tibilisfil 20/12/2010 11:17



J'ai rattrapé mon retard... en faisant du cour, mais pas toujours facile. Le petit prince, voilà une bonne idée aussi...... Merci de nous le rappeler!!! Bonne semaine!



Ambroisie 22/12/2010 09:41



Merci à toi pour ton passage. Je viendrais voir aussi ce que tu nous as préparé.