Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Fantastique Jeunesse

prince-exile.jpgEditions Harlequin, Fantastique/Jeunesse
Publication : 2011 (VO), 1 juin 2012 (VF)
480 pages _ 14,10 €

 

4èmede couverture : « Mon nom est Ash. Je suis le dernier fils vivant de Mab, la reine de la Cour d’Hiver, mais je suis mort à ses yeux le jour où j’ai transgressé ses lois pour l’amour de Meghan, la fille du roi d’Eté aujourd’hui, exilé, j’erre seul à la recherche de Meghan et ma quête n’aura de fin que lorsque je l’aurai retrouvée. Mais, pour réussir, il me faudra d’abord conquérir ce qui manque à ceux de mon espèce : une âme humaine… »

 

Mon avis : Voici un quatrième tome qui propose un sursis aux lectrices qui ont aimé cette saga et qui n’arrivaient pas encore à tourner la page sur l’histoire de Megan. Megan qui est maintenant reine du royaume de Fer. Mais aussi pour celles qui en désiraient plus, voulaient en connaître d’avantage sur Ash. Qu’il nous révèle enfin tous ses secrets. Avant de devoir dire au revoir à toute cette merveilleuse petite troupe.

            La grande surprise de ce dernier livre est donc le personnage autour duquel tourne toute cette aventure : Ash. Ash qui après s’être vue séparé de celle qu’il aime, désire la retrouver par tous les moyens. Nous assisterons donc à sa quête, à la poursuite de son avenir qui est de devenir humain et ensuite, de pouvoir retrouver Meghan au royaume de Fer. Pour cela, il fera à nouveau appel à Puck, son éternel ami-ennemi, au cath sith Grimalkin et à deux nouveaux personnages dont je terrais volontairement l’identité. Pas de Meghan mais elle reste présente tout au long de l’histoire, comme une ombre qui plane. Pas non plus de reine Mag ou de roi Oberon, que sais-je encore, de course effrénée pour éviter une guerre entre les royaumes ou d’assassins qui collent aux trousses. Rien qu’Ash et ses compagnons de voyage. Ash dont on plongera dans son cœur et ses souvenirs jusqu’à ce qu’il arrive au bout de son chemin.

            On n’y retrouve pas la même atmosphère que les tomes précédents mais la lecture reste agréable. Et puis, au bout de trois tomes on commence à connaître un peu tout le territoire de la Faerie, n’est-ce pas ? La surprise réside en l’ancien prince d’Hiver qui contrairement à un héros ordinaire exécutera le chemin inverse. Né avec des capacités magiques, un physique à damné un saint et une force herculéenne, il devra comprendre et apprendre que pour retrouver celle qu’il aime il devra laisser tomber tout ça pour acquérir une âme humaine. Accepter que devenir humain c’est : « la faiblesse de la chaire, la conscience qui torture parfois, et la mortalité ». Tout ce qui échappe aux fées et fait des humains des êtres différents. Tout en acceptant certains sacrifices, comme s’attendre à mourir seul. Une approche intéressante de la part de l’auteur où jusqu’à présent, les récits nous avez habitué à suivre un héros en devenir et toutes les responsabilités que cela implique. Là, on demande à Ash de faire l’inverse. De tout laisser tomber. Accepter qu’on n’est pas invincible, qu’on ne peut pas porter le poids du monde sur ses épaules et etc.

            Malgré tout, la séparation reste déchirante pour mon petit cœur de lectrice alors que tout est bien qui fini bien. Moi, qui m’étais habituée à tout ce beau petit monde j’en veux encore. Parce que j’ai beaucoup apprécié cette saga, voir évoluer son univers et tous ses personnages. Je veux retrouver Puck l’intrépide et Grimalkin, le chat prétentieux. Les terres de l’Hiver et de l’Eté. Même si ces aventures doivent se faire aux côtés des enfants ou petits-enfants de Meghan et Ash.

Commenter cet article

Johanne 27/03/2013 16:27


Il faut que je commence cette saga, d'autant plus que l'auteure est géniale..lol

Ambroisie 31/03/2013 19:03



Je suis en train de lire sa nouvelle série, celle qui parle de vampires et j'adore ! En fin de compte, malgré un mauvais départ, j'adore cette auteur.