Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Dossier J.K. Rowling

Le Quidditch à travers les âgesEditions Gallimard Jeunesse, Jeunesse/Fantastique
Publication : 29 août 2001 (VO), 29 octobre 2009 (VF)
117 pages _ 5,10 €

 

4ème de couverture : « S’il vous est jamais arrivé de vous demander quelle est l’origine du Vif d’or, comment le Cognards sont apparus ou pourquoi les Wigtown Wanderers portent l’image d’un couteau de boucher sur leurs robes, vous devez lire Le Quidditch à travers les âges. Cette édition est la reproduction exacte du volume conservé à la bibliothèque de Poudlard où il est consulté presque chaque jour par les fanatiques de Quidditch. »

 

Mon avis : Quel petit bonheur ! J’ai pris un véritable plaisir à découvrir ce deuxième petit ouvrage que J.K. Rowling a si gentiment offert à tous ses lecteurs. Moi qui pensais m’ennuyer un peu en découvrant l’histoire du Quidditch, j’ai été assez surprise du contraire.

            A travers ces quelques pages, accompagnés de croquis et de la fiche d’emprunt de la bibliothèque de Poudlard où on découvre tous les noms des personnes qui ont lu le livre tel que Harry, Ron, Hermione et Drago, je me suis presque crue sorcière à mon tour. J’ai retrouvé l’esprit de la série en découvrant l’évolution du jeu le plus connu du monde des sorcières et des sorciers, le Quidditch ! Et encore une fois, j’ai découvert à quel point ils peuvent être complètement fou et j’ai adoré ça.

            La préface écrite par Dumbledore est extraordinaire elle aussi. C’était assez amusant d’apprendre comment il a réussi à subtiliser l’exemplaire de la bibliothèque de l’école à Mme Pince pour en faire des copies. Attention aux sortilèges qui pourraient y être encore caché !

            Le Quidditch est un jeu tellement fou. J’aimerais vraiment pouvoir monter sur un balai volant et y jouer. Voguer sur les nuages, pourchasser le Vif d’or sous les cris de la foule déchaînée. Quel dommage de ne pas pouvoir posséder dans ma bibliothèque d’autres livres de la saga d’Harry.

            Que j’aimerais être élève à mon tour à Poudlard un jour et assister à un match...

Commenter cet article