Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #FINI challenge : Mythes & Légendes !

le-souffle-des-dieux.jpgEditions Le Livre de Poche, Fantastique
Publication : 5 octobre 2005 (VF) _ Réédition : 30 mai 2007
631 pages _ 7,50 €

 

4ème de couverture : « Et vous, à la place de Dieu, comment referiez-vous l’Histoire ? »

 

Mon avis : Dans ce second tome, nous continuons de suivre l’histoire de Michel en Aeden et de son exploration de l’île, ainsi que sa vie personnelle.

            La lutte est acharnée et quelqu’un ou quelque chose continue de tuer les élèves. Le nombre de participant s’en va donc en diminuant un peu plus à chaque fois. Les cours continuent, deviennent de plus en plus compliqués, précis. C’est la guerre entre les élèves dieux. Et au milieu de tout cela, nous avons notre petit Michel.

            Michel qui voit son cœur tiraillé entre la belle et sensuel Aphrodite et la forte et envoutante Mata Hari. Michel dont son peuple que l’on peut apparenter au mythe de l’Atlantide est en décadence. Et pourtant, sans son peuple, les autres n’auraient jamais pu atteindre leur stade d’évolution actuel. Un peuple qui se voit en général maltraité mais aussi convoité pour ses connaissances.

            En tant que lecteur, on se voit peiné d’apprendre à chaque fin de cours que Michel s’en sort tout juste, son peuple exploité pour ses connaissances après avoir perdu son territoire. Tandis que d’autres élèves ramassent les lauriers. C’est injuste ! Mais c’est comme ça.

            Au fil des exercices, l’auteur continue de s’inspirer de notre Histoire. Ce que j’apprécie toujours autant, révisant par la même occasion mes connaissances sur l’histoire de notre planète et en découvrant d’autres.

            Les meurtres continuent et on a hâte de découvrir qui est le meurtrier après avoir failli l’attraper à quelque occasion. En même temps, des amis proches de Michel vont nous quitter. Là aussi parfois c’est injuste. Mais c’est comme ça.

            Tout au long de la lecture, on sent que l’auteur mets des graines à germer sur notre chemin en même temps que l’on s’approche du sommet de l’île. Et j’ai bien peur de savoir où Bernard Werber désir nous emmener, n’ayant encore jamais lu le dernier tome de cette trilogie. Maintenant est de savoir si ça va me plaire ?

 

Extrait :

«- Alors parle, ou bien… ne parle plus jamais. Je te rappelle l’énoncé de l’énigme :

C’est mieux que Dieu.

C’est pire que le diable.

Les pauvres en ont.

Les riches en manquent.

Et si on en mange on meurt.

  Après quoi, le Sphinx pousse un long soupire d’amante lassée. »défi mythesetlegendes

Commenter cet article

yulin 27/06/2011 17:58



J'ai bien aimé cette saga. J'ai une gosse préférence pour la fin du dernier volume...



Ambroisie 29/06/2011 21:13



Chut ! Je suis justement en train de la lire et pour l'instant, le début me tient en haleine.