Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Skelarh
Publié dans : #Genre Science-Fiction

Stephenie Meyer

Editions “JC Lattès” – 20,50€ – 617pages


 

4ème de couverture :

Les-ames-vagabondes.jpg

 

 

 

 

« La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ? »

 

 

 

 

 

 

L’avis :

 

Alors là… je ne me suis pas précipité dessus suite au « succès » de sa série (Note : Twilight) en me disant que je le trouverais bien plus tard. C’est chose faite, je l’ai commencé et terminé assez rapidement après ça, et franchement, je n’ai pas été déçu, a peu de chose près on va dire.

 

Commençons par le commencement, l’histoire. Le résumé n’est pas vraiment clair on va dire. En gros, la Terre est envahit par des extra terrestre qui ressemble à de gros mille pattes qui se loge dans le creux de notre crâne pour contrôler notre corps. Normalement, l’être humain est « effacé » celui-ci est forcé de disparaître pendant qu’un autre contrôle son corps. Peu reluisant comme avenir. Mais, parmi ce monde devenu civilisé (le monde est devenu un havre de paix, sans violence, sans société de consommation, … calme) l’héroïne, Mélanie Stryder, vient de se faire capturer et « ils » décident de lui implanter un être, une âme, qui a déjà visitée de nombreux mondes et peux se montrer assez forte pour récupérer des informations de la tête, des souvenirs, de Mélanie…nommé Vagabonde. Mélanie faisant partie d’une poche de résistance Terrestre.

Le hic, c’est que Mélanie ne veut pas laisser ses souvenirs remonter et laisser les âmes remontées à ceux qu’elle aime, elle va se battre avec elle-même pour cohabiter et au final nouer une amitié bien particulière avec son âme, quitte à l’emmener voir ceux qu’elle aime car, à un moment, la frontière entre le corps, l’esprit (Mélanie) et l’hôte (Vagabonde) va s’effriter puis disparaître.

 

Il est intéressant de voir comment les Ames qui sont foncièrement bonnes et pacifiques voient le monde des Hommes et principalement après que Mélanie mène Vagabonde aux résistants qui sont plutôt réticent de voir une âme dans leur camp. Les aprioris des Hommes est lui aussi bien écrit à mon sens, on voit bien la peur de l’inconnu et l’envahisseur. L’intrigue est bien mené, et bien sûr, l’histoire d’Amour entre Mélanie et Jared. Car il est bien question d’une histoire d’amour et de la lutte pour retrouver celui que l’on aime sur un thème très fantastique voir Science fiction. Et que serait une histoire d’amour sans le bon vieux Triangle amoureux vu que Vagabonde DOIT aimer également…Jared bien sûr. On pourrait trouver cela très « facile » mais au final, c’est bien ficelé et on y pense même pas pendant la lecture (et les 617 pages s’envolent très très vite).

 

Petit reproche, il en fallait un, le dernier chapitre…Pourquoi avoir fait cela ? Il est largement de trop, cela, à mon sens, gâche l’intégralité du livre. (Oui je suis très sévère sur les fins, surtout CE genre de fin). Mais bon, les auteurs ne prennent pas forcement trop de risques la dessus et c’est bien dommage. Je vous laisse en juger ;-) On pourra également reprocher une originalité un peu…pas originale pour peu qu’on fasse un rapprochement relativement simple avec la série dérivé du film stargate avec des espèces de serpents visqueux dans le corps des humains. Malgré tout, un bon ouvrage, on est loin d’un chef d’œuvre (surtout venant de cette auteur) mais un bon livre de vacance qui se laisse lire avec plaisir ;-)

 

 Bonne lecture ;-)

 

Extrait :

 

 

"Pourquoi l'amour humain me paraissait tellement plus précieux que celui de mes congénères ? Parce qu'il était exlusif, capricieux ?

Les âmes offraient leur amour sans restriction.
Avais-je besoin de relever un plus grand défi ? Cet amour humain était truffé de pièges ; il était sans règles, sans loi : il pouvait être offert sans rien exiger en retour, comme avec Jamie, ou alors obtenu, avec le temps, après de longs efforts, comme avec Ian, ou être immédiat, déchirant ou animal, comme avec Jared.
L'amour des Hommes était peut-être simplement plus fort... Était-ce là le secret ? Ces humains pouvaient haïr avec une telle ardeur... À l'autre bout du spectre, pouvaient-ils aimer avec une ardeur égale ?
Pourquoi avais-je tant besoin de cet amour ? Tout ce que je savais, à présent, c'est que l'amour que je recevais valait mille fois les risques et les souffrances qu'il m'avait coûtés. L'amour était encore plus exaltant que je ne l'imaginais.
Il était Tout."

Commenter cet article

Eva 09/01/2011 12:26



Salut, je vais présenter Les Âmes Vagabondes vendredi prochain et j'amerais expliquer pourquoi sur la couverture on voit un oeil.. Je pense que c'est par rapport à la couleur des yeux des âmes, qui n'est pas la même que
celle des humains.. Merci de vite me répondre :)



Skelarh 13/01/2011 00:04



Hello Eva,


J'ai eu la même réflexion en lisant le livre, je pense effectivement que la couverture vient des yeux des ames qui sont argentés lorsqu'elles sont dans le corps d'un
être humain. La couverture de ma version est d'ailleurs argentée au niveau de l'iris de l'oeil. ^^



Theoma 01/11/2010 18:38



J'ai vraiment été emportée par cette histoire. On peut reprocher bcp à l'écriture de Meyer mais c'est une bonne conteuse !



Skelarh 01/11/2010 20:17



Je suis d'accord ;-) elle a bien fait son "boulot" dans ce livre (sauf la fin :p )



Ambroisie 28/10/2010 01:20



Et c'est quoi la fin ? Hein ?



Skelarh 01/11/2010 20:16



Ca je ne le dirais pas très chère ;-) (enfin pas ici en tout cas laissons un peu de suspens aux lecteurs)