Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Skelarh
Publié dans : #FINI challenge : J'aime les classiques !

Emily BRONTË

Editions “france loisir”  – 496pages

 

4ème de couverture :

Les hauts de Hurle-vent

 « Monsieur Earnshaw vit avec sa famille sur leurs terres balayées par les vents. La vie est sereine et heureuse. Ce bel équilibre est rompu (à jamais) lorsque, revenant d’un voyage, le maître des lieux ramène en la demeure familiale un jeune bohémien de 6 ans Heathcliff, qu’il a pris en affection et décide d’adopter. Hindley et Catherine les enfants réagiront différemment. Alors que la jeune fille se rapproche peu à peu du nouvel arrivant, son frère, lui, d’emblée nourrit un fort sentiment de rejet teinté de jalousie à l’encontre de cet intrus. Ce mépris trouvera son apogée à la mort du vieil Earnshaw. Hindley devenu alors le maître de la famille laissera libre cours à sa haine. Humilié, Heathcliff, pourtant follement amoureux de Catherine (éprise elle aussi), mettra en branle une vengeance implacable pour ruiner tous ceux qui l’ont fait souffrir…

Un amour impossible, une passion dévastatrice, une haine qui détruit tout sur son passage : sur cette lande de Hurle-Vent souffle un vent de folie qui ne s’éteindra que dans la mort...»

 

 

 

L’avis :

 

Toujours ce problème de la page blanche lorsque l’on commence à écrire. Le plus dur c’est de se lancer, donc on prend la plume et on voit ce que cela va donner. C’est parti, petite critique des Hauts de Hurle-vent.

 

« les Hauts de Hurle-vent, le roman lut par Belle, l’héroïne de la saga Twilight », cette phrase on la retrouve sur la nouvelle édition de ce livre – hélas – les éditeurs profitant de l’engouement des gens sur Twilight pour nous sortir des éditions au combien affreuse portant fièrement le blason « Twilight » pour attirer les foules…Ô rage ! Ô désespoir ! Comme dirait l’autre ! Il est vrai que l’envie de lire ce livre m’a été porté par la quadrilogie Twilight, mais de là à acheter un livre estampillé « livre de Bella », il y a un gouffre. Heureusement, France Loisir a eu la bonne idée de nous pondre une nouvelle édition fort jolie avec – Ô miracle – une petite et légère mention à Twilight DANS la couverture. Le livre peut trôner fièrement dans une bibliothèque et être lu.

 

Long prologue, j’en conviens, mais il a du sens pour la suite. Je reste mitigé sur ma lecture, d’un côté j’ai été envoûté, bien que j’ai mis du temps à rentrer dans l’histoire et surtout l’arbre généalogique complexe. On notera d’ailleurs une fort belle initiative que de retranscrire l’arbre généalogique de tous les protagonistes au début du livre. L’histoire est prenante et raconté d’abord dans le passé par l’ancienne femme de chambre des Hauts de Hurle-vent pour se terminer dans le présent et enfin connaître la fin de notre cher – et odieux – Heathcliff. Et c’est là justement qu’une légère déception pointe son nez. Où est l’amour ? L’Amour avec un grand A décrit avec tellement d’éloquence par Bella – j’avais dis que j’y reviendrais – dans Twilight. Je m’attendais à une grande histoire d’amour avec un triptyque intéressant sur fond de jalousie et de vengeance. Et bien non, sur les 400 pages, peut être seulement 30 pages sont consacrées à l’amour qui unit Catherine et Heatcliff, le reste est pour sa vengeance contre le monde entier et principalement sur Hindley.

 

Mais il faut dire, que niveau vengeance, il est doué Heathcliff, vraiment. Il est odieux, détestable et méprisable. Se servant du moindre petit brin d’herbe pour anéantir, écraser et humilier ceux qui l’ont trainé dans la boue un jour. Et ceux qui pourraient l’aimer ? Ce ne sont que des jouets pour mieux tourmenter autrui. On en aurait presque de la pitié pour lu lorsqu’il se rend compte à la fin de certaines choses ou peut être à cause de son amour destructeur pour Catherine.

 

En bref, un classique vraiment bien, remit sur le devant de la scène pour le faire découvrir ou RE découvrir  pour ceux qui, comme moi, n’avait encore jamais prit le temps de le lire. Une histoire d’amour, de haine et de vengeance sur plusieurs générations. Un amour si fort qu’il en est destructeur.

 

 

Extrait :

 

 

« Mon amour pour Linton est comme le feuillage dans les bois : le temps le transformera, je le sais bien, comme l’hiver transforme les arbres. Mon amour pour Heathcliff ressemble aux rochers immuables qui sont en dessous : source de peu de joie apparente, mais nécessaire. Nelly, je suis Heathcliff ! Il est toujours, toujours dans mon esprit ; non comme un plaisir, pas plus que je ne suis toujours un plaisir pour moi-même, mais comme mon propre être. Ainsi, ne parlez plus de notre séparation ; elle est impossible, et…. »

 

 

 defi_classique.jpg

Commenter cet article

Luna 18/03/2011 06:27



"Les hauts de Hurle-Vent" est loin d'être un roman qui m'a passionné... Je l'ai trouvé trop lent, peu crédible (pour le coup, ça se voyait vraiment qu'elle n'y connaissait rien !). Cela étant
dit, je comprends aisément pourquoi c'est l'un des romans préférés de beaucoup de personnes : au niveau de l'histoire, il a tout pour plaire !
Je viens d'ailleurs de poster ma critique sur ce roman d'Emily Brontë sur mon blog...

Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!



Skelarh 19/03/2011 19:02



Je te l'accorde, c'est vrai que le roman est lent et la complexité des relations n'arrangent rien ^^. L'histoire est bien même si je reste sur le fait qu'il n'y ai
que quelques pages sur l'histoires d'amour, le reste étant de la vengeance ^^. Pourquoi le trouves tu "peu crédible"?


Je vais de ce pas lire ton article en tout cas ^^



Merci d'être passé ^^



Griwi 03/05/2010 10:53



Arf, ça fait un moment que je me tente à lacheter, me désistant à chaque fois par peur d'etre déçut à cause de l'éloge gfait dans Twilight, et visiblement j'avais raison...


Ton avis renforce mon hésitation >.<



Skelarh 09/05/2010 14:50



J'ai vu des versions du livre à la fnac regroupant un texte de chaque soeurs Brontë ca peut aussi être une occasion de lire ce livre avec d'autres ^^. Met de côté
l'éloge de Twilight avant de lire Les hauts de Hurle-vent en tout cas Griwi :D



Anne Sophie 30/04/2010 11:10



la vraie version ^^



Anne Sophie 29/04/2010 09:53



je vais le lire pour fin mai, dans le cadre de la lecture commune livraddict. j'espère etre autant séduite que toi !



Skelarh 29/04/2010 18:02



J'espère pour toi aussi ^^ car sinon le livre d'être long ^^. C'est une vieille version que tu as trouvé ou les "magnifiques" avec la tite - grosse - mention
Twilight? :D



maggie 28/04/2010 22:36



J'ai aimé sans aucune réticence cette histoire gothique !!! Un régal !



Skelarh 29/04/2010 18:01



 Je pense, le gros problème de ce livre, à l'heure actuelle, c'est la façon dont il est présenté par tous et véhiculé ^^. Ca ne lui rend pas hommage (car c'est
un très bon livre, juste pas vraiment une histoire d'amour à mon sens XD)