Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Genre Fantastique

les-liens-du-sang.jpgEditions Milady, Fantasique
Publication : 2007 (VO), 29 mai 2009 (VF)
384 pages _ 7 €

 

4ème de couverture : « Grâce à la science, les bûchers de sorcières, ordalies et autres lynchages publics appartiennent au passé. En contrepartie, le citoyen modèle, rationnel et respectueux de la loi, n’a pas à s’inquiéter des créatures qui errent dans la nuit. Je voudrais parfois être l’un de ces citoyens modèles… »

La mécanicienne auto Mercedes Thompson a des amis un peu partout… y compris dans des tombeaux. Et elle doit une faveur à l’un d’entre eux. Pouvant changer de forme à volonté, elle accepte de prêter main-forte à son ami vampire Stefan pour remettre un message à un autre mort-vivant.

Mais ce vampire inconnu est loin d’être ordinaire… tout comme le démon qui le possède. »

 

Mon avis : Le premier tome avait pour thème les loups-garous, pour celui-ci nous avons le droit aux vampires. Et c’est avec plaisir que nous y retrouvons Mercy que Stefan, un vampire, appelle en plein milieu de la nuit pour qu’elle puisse enfin utiliser son joker « faveur » qu’elle lui devait depuis la dernière fois où elle lui avait réclamé son aide (voir le premier tome : L’Appel de la lune). Sauf que la petite visite nocturne tourne vite au grabuge et notre coyote préféré finira par rentrer chez lui avec les poils du pelage retourné et du sang pleins les griffes.

            A nouveau, les problèmes tombent sur notre mécanicienne favorite et le petit monde magique qui l’entour où s’ensuivra une chasse au vampire/démon palpitante et pleine de surprises. Encore une fois, elle nous montre qu’elle n’a pas froid aux yeux, qu’elle est toujours aussi combattante malgré le fait que tous les mâles autour d’elle essayent de l’empêcher de se lancer dans la mêler. Elle sait aussi être sérieuse quand elle ne s’amuse pas à jouer avec les nerfs des loups-garous pour le plaisir. La seule chose que l’on regrette c’est son inaptitude à guérir aussi rapidement que les autres, que l’on pourrait prendre comme de l’injustice quand on voit tout ce qu’elle fait et prend pour ses amis.

            Parallèlement, on découvre quelques uns des autres talents de notre changeuse comme celui de voir et de parler aux fantômes qui finiront par lui être d’une grande aide. En plus, d’avoir la capacité de résister à une certaine forme de magie.

            Lors du premier tome j’avais eu quelques réserves que je n’arrivais pas à nommer que je sais maintenant non fondé. Vraiment, j’ai appris à aimer Mercedes Thompson en douceur et je ne regrette rien. Je suis tombé sous le charme de cette boule de poil qui avance doucement mais surement dans la vie comme le recherchait certainement Patricia Briggs.

 

Commenter cet article