Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Skelarh
Publié dans : #Dossier Anne Rice

Anne Rice 

 

 

 

 
          

 

4ème de couverture :

 

 

Fantastique-3050---Merrick.jpg

 

Parente pauvre du clan des Mayfair, issue d'une branche afro-américaine de la famille, descendante de sorcières blanches qu'elle connaissait à peine, octavonne d'une exceptionnelle beauté, endant aux pieds nus, Merric était venue voir, vingt ans plus tôt, le Talasmasca, s'aventurant dans la maison mère de Louisiane pour dire : "J'ai entendu parler de vous et j'ai besoin de votre aide. Je vois des choses. Je sais parler avec les morts."

 

Or justement, ajourd'hui, quelqu'un a désespérement besoin de ce talent particulier : Louis de Pointe du Lac qui a appris que le fantôme de sa "fille", la petite Claudia, ne parvient pas à trouver le repos. Louis, qui sombre peu à peu dans la folie et la détresse, voudrait absolument entrer en contact avec elle.

 

Etrangement, la rencontre entre le vampire et la sorcière prend l'allure d'un coup de fourdre. Mais leur attirance mutuelle ne risque-t-elle pas de conduire à des conséquences tragiques?

   

 

L’avis sur le livre :

 

La fin du monde est passée sans nous emportés et la vie reprend son cours comme si de rien n’était. Il y a quelques temps, s’échappait l’année 2012 et je vous livre ici mes premiers mots pour cette année sur un livre bien particulier : Merrick.
 
Marius et Armand viennent de refermer leurs livres respectifs et nous laisse avec un Lestat légèrement réveillé par la musique des amants d’Armand.
Ce tome prend place entre les chroniques des Vampires et la sage des Mayfairs avec pour personnages centrales, David Talbot, Louis de la Pointe du Lac et cette Merrick Mayfair. Vous imaginez bien mon sourire béat en lisant le résumé et de retrouver Louis. Ce dernier est omhnubilé par son enfant vampire Claudia et pense qu’elle n’a pas trouvé la paix dans la mort et qu’elle erre telle une âme en peine. Les bases de l’intrigue sont posées, Louis va faire appel à David pour communiquer avec son enfant disparue par le biais des sorcières Mayfair, David ayant un lien bien particulier avec Merrick.
 
Une énorme moitié du livre va présenté Merrick et son histoire. De son plus jeune âge, abandonné par sa mère, élevé par sa grand mère où elle apprendra la magie Vaudou, à son intégration au sein du Talamasca. Sans oublier, bien sûr, un voyage dans la fôret amazonienne pour y découvrir un masque aux propriétés magiques et coucher avec David - encore dans son corps humain et âgé.
 
La suite traitera du retour de Claudia, enfin son apparition devant un Louis effrayé et les diférents rebondissements qui vont suivre.
 
J’étais ravi de retrouver ce Louis que j’affectionne tant, un Louis torturé comme on l’aime à la recherche de son enfant perdu, brûlé par Santiano et son théatre des Vampires. Cela promet beaucoup de choses avec l’arrivé d’une nouvelle protagoniste en la personne de Merrick. Surtout, ce n’est pas un nouveau personnage éphèmre comme Throne, on a bien un personnage qui se veut devenir récurrent dans la chronique. Bref, que du bonheur pour le lecteur assidu.

On retrouve le style de l’auteur chargé de description et d’histoire. Comprendre Merrick avant de passer au vif du sujet et son intervention pour faire revenir Claudia parmi les vivants. Un bref instant. Juste assez pour que Louis s’en trouve soulagé ou, comme cela était prévisible, celui s’enfonce encore plus dans cette mélancolique romance.

Quel dommage que la fin soit ainsi baclé et complètement hors de propos. Louis tombe éperduement amoureux de Merrick, cela coule de source, Louis est le personnage Romantique par excellence. Malgré son amour pour elle et pour David, il transformera Merrick en sa semblable. Ce choix, je le trouve inaproprié. Louis a toujours refusé sa vrai nature de Vampire, pourquoi transformerai t il sa bien aimée ?

Je vais dévoiler un peu la fin, mais elle m’horripile encore plus que le paragraphe précédent. Après la transformation de Merrick, Louis se jette dans les bras d’un soleil salvateur. Héros romantique et torturé par excellence. Il apparait fort et puissant de prendre cette décision, tellement triste qu’elle nous arrache une sombre tristesse. Mais voilà, l’auteur en a décidé autrement et ne nous laisse pas sur ce deuil cruel, mais au combien risqué. Le grand Lestat arrive et donne son sang à Louis pour le réveiller. Se réveille alors un Louis, oh miracle, qui change de personnalité et décide de devenir extrèmement fort pour arpenter le monde en vampire. Aurevoir le romantisme, la mélancolie ou ce côté humain.

.

Court extrait

 

Louis avait repoussé sa proposition. Jamais je n'oublierai ce qu'il lui avait répondu.

"Ce n'est pas que je chérisse mes faiblesses, avait-il expliqué. Votre sang charrie le pouvoir, je ne le nie pas : il faudrait être fou pour cela. Mais je sais, grâce à tout ce que j'ai appris de mes frères ici présents, que la possibilité de mourir est essentielle. Or si je bois votre sang, il ne me sera pas plus possible que'à vous de me suicider en tout simplicité. Je ne puis permettre pareille chose. Laissez-moi rester l'humain de vos rangs. Laissez moi acquérir ma force lentement, comme vous l'avez fait autrefois, grâce au temps et au sang des mortels. Je ne veux pas devneir ce que Lestat est devenu en partageant le sang des anciens. Je ne veux pas être aussi puissant et aussi éloigné d'une disparition facile. 

 

DSC02106


Commenter cet article