Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie & Skelarh
Publié dans : #Genre Album

ondine.jpgEditions Albin Michel, Album
Publication : 25 avril 2012 (VF)
30 pages _ 19 €

 

4ème de couverture : « Benjamin Lacombe revient avec le mythe d’Ondine à ses amours romantiques et pré-raphaélites. Inspiré par les textes de Friedrich de La Motte-Fouqué et la pièce de Jean Giraudoux, il propose sa version du conte, où prédominent des images très picturales faisant écho aux peintures de Millais ou Waterhouse. Par un savant jeu de calques imprimés, il fait émerger toute la sensualité et la transparence de cet univers aquatique. Vibrant pour le beau chevalier Huldebrande, Ondine se noie dans les tumultes de l’amour, ses marivaudages et ses trahisons. Un grand conte, une épopée romantique dont les thématiques résonnent de manière étonnamment moderne. »

 ondine2.jpg

Mon avis : C’est la première fois que je prends le temps de lire un album de Benjamin Lacombe, les couvertures, trop sombres à mon goût jusqu’à présent, ayant toujours eue un effet répulsif à mon encontre. Sauf qu’il faut reconnaître que l’homme a du talent.

            Avant l’histoire elle-même, touchante et poignante, ce sont les dessins que j’ai adorais. Mortellement beaux. C’est ce que l’on ressent en les regardant. On ne peut que s’extasier à chaque page, devant les dessins, le mariage des couleurs, des palettes sombres où éclate des touches rubis par-ci, par-là, signe annonciateur de ce que nous promet la fin de cette histoire, des décors où on y trouve profusion de détails malgré le ton ténébreux des lieux. Et que dire de l’utilisation des feuilles calque où se superpose les portraits des personnages sur les décors en mouvement.

            Sans lire l’histoire, le cœur lui a déjà compris le dénouement de l’histoire.

            Que dire de l’histoire, justement, où on y retrouve tous les protagonistes dignes d’un conte pour enfant. Le chevalier Hans qui, perdu en pleine forêt, tombe amoureux de la fille du vieux couple qui le recueille, la charmante Ondine et non moins, créature magique des eaux. Puis, le retour au monde normal du couple où on fera la connaissance de la châtelaine Ursule, la cause de l’aventure dans les bois du chevalier. Ensuite, ils vivront ensemble tous les trois et bientôt, entre l’amour et l’amitié, éclatera la jalousie et enfin, la traitrise, la vengeance puis, la mort.

            Face à la profondeur du récit, je suis assez marquée par le fait que l’on trouve ce genre d’ouvrage en vente dans le rayon jeunesse car je trouve ce genre d’histoire très mal adaptée aux jeunes enfants. A moins d’avoir envie de les faire déprimer…

            Malgré tout, un très joli album et qui pour une fois, ne se lit pas trop vite, se laisse goûter. Je sens que je vais me pencher sur les autres albums.

 

Extrait :ondine1.jpg

ondine-calque.jpg

 

Commenter cet article

Catherine 18/06/2012 00:54


Lu que Le maître chat

Ambroisie 26/06/2012 13:51



Ok. J'irais voir ton avis alors.



Skelarh 17/06/2012 18:06


De jolies illustrations on dirait ^^. Il est clair que certains livres sont très très mal classés. C'est pas la première fois.

Ambroisie 17/06/2012 18:46



Tu en lis toi parfous des albums pour enfants ? Et est-ce que tu connaissais Benjamin Lacombe ?



Catherine 17/06/2012 12:38


J'aime beaucoup ces illustrations, c'est magnifique !

Ambroisie 17/06/2012 18:44



Tu es fan de Benjamin Lacombe ? Tu as déjà lu d'autres albums de lui ? Si oui, lequel tu me conseillerais ?