Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Challenge : Sur les pages du Japon

    Bannière Mai            Allez, je me décide finalement à sauter le pas. Bon, mes photos ne sont pas aussi réussi que Un chocolat dans mon roman avec son Thon mariné au soja accompagné d’une soupe de poulet à la citronnelle, mais je reste tout de même assez fière de mes petites boulettes de riz. Car faute d’habiter à la campagne, j’ai du me rabattre sur l’une des recettes les plus simples que compte mon livre :  Mes petits bentô, de Laure Kié. Les ingrédients asiatiques étant particulièrement difficiles à trouver lorsqu’on habite dans un petit bourre.

Pour ma petite boîte à sandwichs, j’ai craqué pour des Onigiri !

 onigiri 1

            La recette pour la cuisson du riz à la japonaise et riz vinaigré pour les sushis :

Pour 2 bentô (2 portions de riz)

Rincer 200 g de riz rond blanc (riz à sushi), jusqu’à ce que l’eau soit limpide. Le mettre dans une casserole avec 30 cl d’eau, couvrir, porter à ébullition puis baisser le feu au minimum. Laisser cuire 15 min. Tout en laissant couvert, retirer du feu et laisser reposer encore 10 min.

Pour le riz vinaigré, faire chauffer 2 c. à s. de vinaigre de riz avec 1 c. à s. de sucre et ½ c. à c. de sel. Lorsque le sucre est dissous, le mélanger au riz cuit.

 

            Une fois que le riz a refroidi, il n’y a plus qu’à !

            Pour les personnes qui n’auraient pas les moules, commencez par mouiller vos mains puis former un premier triangle avec la moitié du mélange. Recommencer avec le reste du mélange. Puis, garnir.

            A savoir que même avec les moules, je continue de me mouiller les mains tout en les saupoudrant de sel pour attraper le riz car ça rajoute du goût.

            Sauf que comme vous le remarquerez, j’ai dû les garnir avec des aliments typiquement européen, ayant eu la malchance de voir ma garniture d’origine finir dans le pat de midi au moment de passer à table, préparé avec amour par ma mère qui avait envie de se faire plaisir en tombant sur ce que j’avais acheté !

 onigiri 2

            Vous remarquerez aussi que j’ai ajouté des graines de sésames et des feuilles d’algue tout autour. Pour les personnes qui se demanderaient, il ne faut pas mouiller l’algue sinon elle ne tient pas autour de l’onigiri.

 

            Alors, qu’en pensez-vous ?

onigiri 3

Commenter cet article

Merquin 07/06/2012 00:08


J'en reste bouche bée ! Tu as fait des onigris parfaits. Bon d'ac, y a eu de l'aide - mais on peut faire des exceptions, non ? Moi, j'ai utilisé deux cuillières ce qui a donné une forme de
prisme. Bon, il faut cuisiner plus souvent...

Ambroisie 07/06/2012 21:43



Oui, j'ai eu de l'aide. A mes tous débuts, je faisais avec mes mains. Ca faisait un drôle de triangle XD Le principal c'est qu'ils soient bons.



Nina 03/06/2012 22:31


Oh la la bravo !! Il faut que je me lance, j'ai les algues Nori, j'ai le vinaigre de riz, je vais m'acheter le livre. Pendant les vacances il faut que je réalise un repas japonais à la française
bien entendu !!!

Ambroisie 04/06/2012 19:25



Et bien, si tu publies ton oeuvre, fais-moi signe ! Je viendrais voir ça et te laisser un petit commentaire.



Catherine 02/06/2012 13:45


Pas comme ceux du Japon.


Bon WE !

Ambroisie 02/06/2012 22:54



Ah ! C'est si différent que ça, les bentô du Japon ?



Catherine 31/05/2012 08:19


Et hop ! le 2e article de cuisine japonaise, sur les bentôs


http://laculturesepartage.over-blog.com/article-cuisine-japonaise-bis-les-bentos-105968852.html


Bonne fin de semaine.

Ambroisie 01/06/2012 21:40



Miam ! Bentô ! Tu en as déjà cuisiné ?



unchocolatdansmonroman 31/05/2012 02:16


Oooh ils sont trop mignons ! et très réussis, miam ! Il va falloir que je découvre ce petit livre, tu es la troisième personne qui en parle ... ;)

Ambroisie 31/05/2012 11:43



De tous les livres qui sont sortis pour l'instant en France sur le thème du bentô, je trouve que c'est le meilleur. Pour la simple et bonne raison que l'on garde
"l'esprit bentô" au court des pages, à travers les ingrédients, les ustensiles et que les recettes font encore assez japonaise. Ce qui n'est plus vraiment le cas des autres livres sur le
bentô où à part s'amuser à faire des formes avec les aliments... Enfin bref, ça n'engage que moi après.


Ensuite, il y en a bien un autre qui m'intéresse, c'est Le manuel pratique du bentô. Par contre, d'après ce que j'ai
pu en feuilleter, il faut avoir la facilité de mettre la main sur les ingrédients pour pouvoir réaliser les recettes.