Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Genre Erotique

rendez-vousEditions Harlequin, Erotique
Publication : 2007 (VO), octobre 2008 (VF)
 pages _ 7,20 €

 

4ème de couverture : « Chaque premier vendredi du mois, Sadie a rendez-vous avec ses fantasmes les plus secrets. Un homme dont elle ne connaît que le nom, Joe, la retrouve dans un parc à l’heure du déjeuner et lui raconte ses dernières nuits d’amour. Troublée, Sadie l’écoute lui dévoiler comment il séduit chacune de ses conquêtes et lui décrire chacune de ses caresses qu’il leur prodigue… Ces nuits sulfureuses existent-elles autrement que dans l’imaginaire du mystérieux Joe ? Qu’importe : pour Sadie, seul compte le plaisir qu’elle prend à ces récits brûlants qu’elle attend chaque mois avec plus d’impatience, et bientôt, ce qui a commencé comme un jeu devient pour elle un indispensable rendez-vous. Comme si, l’espace d’un instant, les mots de Joe lui permettaient d’oublier la réalité bouleversante qui l’attend chez elle. Mais peut-elle continuer à se laisser prendre au jeu des fantasmes de Joe sans franchir la limite qu’ils se sont fixée ? »

 

Mon avis : Ce qui est agréable avec Megan Hart c’est bien que ses livres soient classés en « érotique », toutes ses histoires ne sont pas qu’une question de sexe. Elles recèlent toute un caractère sérieux, un évènement que l’on pourrait tous être amenés à vivre ou bien que nous imaginons dans un recoin de notre tête. La partie « sexe » du roman n’étant en fin de compte que le fil qui relit tous les évènements entre eux puisque chaque titre aborde avec sérieux un pan de la vie. Premier amour perdu, accident de la vie, coup de foudre et etc… Il y a toujours une raison à chaque scène que l’auteur désire nous montrer et c’est le désir qui semble être le lien, le ciment de tous ces évènements que nous offre sa plume.

            Jusqu’à présent, j’avais eu le droit au retour de l’être aimé d’entre les morts dans le but de déclarer ses vrais sentiments et se faire pardonner. Ensuite, au ménage à trois avec tous les problèmes sentimentaux qui s’ensuit mais je ne m’attendais pas au sujet qui serait abordé dans ce titre-ci.

            Je ne m’attendais pas à Sadie qui tous les premiers vendredi du mois retrouve Joe sur un banc pour écouter ses histoires. Ecouter et seulement écouter ses histoires d’une seule nuit. Des histoires qui nous sont toutes racontées du point de vue de la femme qu’a rencontré Joe mais agrémentées de description du point de vue de Sadie. Le seul faux pas dans sa vie car notre chère dame est mariée dans la vie. Sauf qu’il y a un « mais ». Sadie est mariée à Adam, l’homme de sa vie depuis les grandes études mais celui-ci est tétraplégique suite à un accident de ski depuis quelques années. Chaque jour, chaque moment est un combat pour le couple car Adam est paralysé des pieds jusqu’aux épaules. L’homme de sa vie coincé dans un lit à vie, ne pouvant la toucher qu’avec les yeux ou avec les mots. Des paroles qui peuvent être plus douce que la meilleure des fourrures sur terre ou bien même plus cinglante qu’un coup de fouet. Et bien que Sadie s’en veuille de tromper son mari avec ses oreilles, les histoires de Joe sont sa rédemption, son échappatoire. Le seul moment à elle et rien qu’à elle.

            Suivre la route de Sadie a été un véritable choc pour moi car on découvre toutes les difficultés et les angoisses de vivre avec un handicapé. Tous les sacrifices que ça demande. Comment on perd sa personnalité au profil de l’autre pour son bien. On se dévoue, on oublie les petites choses qui faisaient le bonheur d’un foyer. Toutes les difficultés que cela représente si les deux protagonistes finissent par oublier de se parler, tombant dans une routine effrayante jusqu’à la cassure si rien n’est fait pour la réparer.

            J’ai été particulièrement bouleversée par ces moments là de la vie de Sadie à tel point que je me suis mise à attendre avec impatience tout comme notre personnage ces petits moments de détente avec Joe. Cet homme qui représente la perfection incarné masculine, que toutes les dames s’arrachent mais qui ne se trouve dans aucune de ces conquêtes sauf quand il parle avec Sadie. Et indirectement, sans s’en rendre compte, ils se découvrent, se dévoilent, sans les artifices du jeu de la séduction.

            Ce qui m’a surprise aussi c’est bien que la présence d’histoire de sexes tout au long du livre, rien ne se passe de tel entre notre couple du vendredi. D’ailleurs, à peine quelques contacts physiques échangés. Un contraste frappant quand on connait la teneur de ces rendez-vous. Donnant au côté érotique de l’histoire un petit côté sadique. Un contraste que l’on retrouve dans les personnages de Joe et d’Adam. L’un coincé dans un corps parfait, l’autre coincé dans un corps mort.

            Une lecture que j’ai apprécié, que j’ai dévoré et qui m’a touché en même temps à cause du côté handicapé abordé. Un bon apprentissage que je ne regrette pas.

Commenter cet article

Anne Sophie 07/01/2011 10:12



je laisse ce titre de coté pour le moment ! 



Ambroisie 08/01/2011 19:47



C'est que tu dois avoir une liste bien chargée !