Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Challenge : Sur les pages du Japon

romance d'outre-tombeEditions Delcourt, Manga
Publication : 1992 (VO), 11 avril 2007 (VF)
166 pages _ 7,99 €

 

4èmede couverture : « Si l’on considère l’âge de la Terre, l’histoire de l’humanité ne compte que quelques millénaires insignifiants. Néanmoins, ces quelques millénaires sont chargés d’histoires merveilleuses qui alimentent notre imaginaire. Les innombrables histoires inventées au fil des siècles par nos ancêtres sont autant de présents magnifiques et porteurs de sens qu’ils nous laissent en héritage.

Natsuki Sumeragi »

 

Mon avis : Face aux commentaires encourageants que j’avais reçu pour le premier manga que j’avais présenté, j’ai eu envie de retenter l’expérience et de vous présenter un autre titre – l’un des rares que je possède – de Natsuki Sumeragi.

            femme+singeA l’image de son titre, les histoires qui sont proposées dans cet ouvrage sont plus sombres et plus longue aussi. Suffisamment pour que la mangaka puisse jouer avec les expressions et les sentiments de ses personnages. Se faisant à tour de rôle hautain, amoureux, colérique, triste, blessé ou livide comme la mort. Au point de se demander si elle ne se jouerait pas aussi du lecteur ? En tout cas, selon le caractère du spectateur celui-ci aimera ou n’aimera pas.

            Dans tous les cas, une fois encore on se retrouve charmé par les coups de crayon. Totalement hypnotisé par l’histoire d’une jeune femme, fille d’un sculpteur de masques sur bois, qui décide d’entrer au service du shogun renversé, se dévoyant corps et âme au point d’y laisser sa vie. L’autre, horrible, d’une famille qui verra ses membres disparaître un à un, dépecé par un ogre. Ou le couple maudit qui ne verra son union se concrétiser que dans la mort.

            Sous les serments d’amour se mélange parfois le goût du sang et l’odeur de la mort. Le tout sur un ton de poésie et de fantastique. Trois histoires très attachantes et touchantes, et que dire, une fois de plus, des dessins…

            Mon bémol : l’éditeur aurait pu faire un effort pour que le résumé ne soit pas le même que celui de  La Voix des Fleurs, c’est-à-dire un mot laissé de la main de la mangaka.Bannière Décembre

Commenter cet article

Olivier 09/01/2013 21:53


Très jolie dessin en effet. Il va faloir que je découvre ce Mangaka ;-)

Ambroisie 10/01/2013 18:43



Fait-moi signe le jour où c'est le cas !



Fidlansi ♥ 01/01/2013 17:15


Ca va faire un mois que j'ai déménagé sur une nouvelle plateforme :- )

Ambroisie 01/01/2013 17:47



Je vais pouvoir me lancer dans sa découverte alors !



Fidlansi ♥ 31/12/2012 17:55


J'aime beaucoup la couverture de ce manga, il rend une impression très poétique !! L'avis de l'article me donne envie d'acheter ce livre pour le découvrir !! Ca m'a l'air d'être une petite
merveille !! :- )

Ambroisie 01/01/2013 17:04



J'aime bien les histoires qui y sont présentés, oui. Très belles, très poétiques et très tristes aussi parfois. Une très belle découverte pour le lecteur qui se
passionnne pour tout ce qui est contes et fables du monde sino-japonais.


J'ai fait une petite visite et dit-moi, tu as encore changé ton blog ?


Je te souhaite une bonne nouvelle année.



Catherine 30/12/2012 18:13


J'aime bien son dessin !


Pour moi aussi, un manga : Genkaku Picasso - 1, d'Usamaru Furuya aux éditions Tonkam.


http://laculturesepartage.over-blog.com/article-genkaku-picasso-1-d-usamaru-furuya-113909932.html


Bonnes fêtes de fin d'année !

Ambroisie 30/12/2012 20:30



Et bien, et bien. Beaucoup de mangas pour ce dernier mois de l'année 2012. Je ne savais que l'on comptait autant de fan dans nos rangs. Merci à toi pour ton billet
!