Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Genre Fantastique

succubus_nights.jpgEditions Bragelonne, Fantastique

Publication : 2008 (VO), 9 février 2009 (VF)

376 pages _ 20 €

 

4ème de couverture : « L'amour, ça fait mal. Et nul ne le sait mieux que Georgina Kincaid, à qui il suffirait d'embrasser son petit ami pour le vider de sa force vitale. Car Georgina est un succube, un démon qui tire son pouvoir du plaisir des hommes. C'est vrai qu'il y a des compensations plutôt sympas : elle peut changer de corps à volonté et elle est immortelle. Mais ne pas pouvoir roucouler avec le seul homme qui l'accepte comme elle est, c'est trop injuste !

Dans la librairie où elle travaille, c'est aussi un peu chaotique. Son collègue Doug a un comportement pour le moins étrange et Georgina soupçonne quelque chose de bien plus démoniaque qu'une overdose d'expressos. Et voilà que son meilleur ami immortel, un incube irrésistible, l'appelle sur une mission de séduction plus que délicate.

Une fois encore, Georgina va devoir remuer le ciel et l'enfer... et vite ! »

 

Mon avis : Je ne vous cache en rien que je vais avoir certaines difficultés à vous faire ma critique de ce roman pour la simple et bonne raison que malgré son grand format et son nombre imposant de pages, il ne m’a fallut qu’une après-midi pour le lire alors qu’habituellement il me faut en général deux jours. Donc, je vous laisse imaginer tout mon scepticisme, moi qui avais déjà eu des doutes lors du premier tome.

            Que dire, que dire…

            Rien en tout cas en ce qui concerne le style d’écriture de l’auteur qui se boit comme du petit lait. Là-dessus je n’ai pas à me plaindre, c’est même limite reposant pour les yeux. Au risque de me répéter, les personnages sont vraiment attachants et on sent que l’auteur maîtrise parfaitement son sujet des religions, mythologie du monde et etc. Mais à vrai dire, si je devais classer ce roman je le mettrais dans le genre : vie courante version fantastique ; voir même : vie sentimentale version fantastique.

            C’est là que réside tout le problème. Déjà que l’action venait à manquer dans le premier tome par rapport à ce qu’annonçait la 4ème de couverture, et bien… il n’y a plus aucun espoir pour le deuxième puisque la seule bagarre du roman est vite expédie d’un simple coup dans le cœur.

            Ensuite, tout le reste n’est que question de drogue à partir du moment où Georgina trouve le comportement de l’un de ses collègues Doug des plus étrange. De drague à partir du moment où l’un de ses anciens meilleurs amis incube lui réclame son aide pour séduire une femme qu’il faut faire tomber devant les médias, et de SEXE ! Ca, ça ne manque pas à tel point que je ne compte plus les scènes subtilement décrite, ni le nombre de partenaires...

            En bref, je dirais que ce livre est plus adressé à un public averti qui désire mélanger piment et fantasy qu’à des jeunettes de moins de 14 ans. Je tiens aussi à préciser que je n’ai pas détesté ma lecture, c’est simplement que j’ai trouvé que la communication sur celle-ci était très mal orientée et le choix de la couverture à revoir.

Commenter cet article