Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Manga Yaoï

touche-of-charm.jpgEditions Taifu Comics, Yaoi
Publication : 2008 (VO), (VF) 7 juillet 2011
8,95 €

 

4ème de couverture : « Haruya, un romancier en panne d’inspiration rencontre par hasard Maki, un adolescent complexé et solitaire. Haruya tombe immédiatement sous le charme ambigu du jeune garçon, mais celui-ci n’est pas encore conscient des sentiments qui s’éveillent en lui… Cette relation permettra-t-elle à Haruya de surmonter son blocage d’écrivain… ?

De nombreuses histoires en bonus pour ce volume spécial !! »

 

Mon avis : Me revoici, me revoilà ! Accompagnée de ma merveilleuse Kano Miyamoto ! Et au menu nous avons : des hommes, des rencontres, de la sueur, des bouleversements et de l’amour avec en fond, l’univers de l’édition. Que peut demander de plus une fan comme moi ?

            Au moment des faits, Haruya est un romancier qui a maintenant fait ses preuves mais n’écrivant plus que des articles pour un journal. Le minimum vital pour vivre paisiblement, couchant à l’occasion avec son agent Yagisawa qui tente tant bien que mal à chacune de ses visites de lui redonner l’envie de se lancer dans l’écriture d’un roman. Seulement voilà, Haruya semble ne plus être habité par la flamme. Il est un écrivain qui se cherche, un peu perdu, qui n’a rien dans la vie qui lui fasse désir. Lui donnant l’envie de se battre pour ses convictions.

            Jusqu’à ce qu’il rencontre sur le bord de plage un jeune homme du nom de Maki.

            Pour lui, il recommencera à se battre pour et contre la vie. Tombant sous le charme de cet étudiant qui se sent constamment sale. L’accueillant, cherchant à l’aider à faire fasse à ses problèmes sans se rendre compte que c’est les siens qu’il affrontera par la même occasion.

            Apprentissage de l’autre, de ses sentiments et de son corps. Apprentissage de l’amour. Cette histoire est une belle rencontre entre un homme mûre qui semble un peu blasé par la vie et celle d’un jeune adulte qui se cherche. Ici, il est question de la communion de l’amour, des sentiments et des corps.

            Ils sont loin les problèmes d’acceptation de l’amour homosexuel et ce n’est pas pour me déplaire. J’ai passé un agréable moment. J’ai hâte de pouvoir mettre la main sur l’histoire de Yagisawa, l’agent éditorial de Haruya.

 

            L’histoire d’Haruya et Maki n’est pas la seule à composer ce petit pavé de deux-cent pages. Il y a aussi Shiba et Naomi. Les deux seuls membres d’une entreprise de programmation informatique où on verra naître et évoluer leur histoire d’amour. Celle-ci mettant en avant le problème d’écart d’âge dans un couple et d’être deux hommes.

            Sans oublier Morikawa et Higa où parfois, il ne fait pas trop bon d’être homosexuel et salaryman. Jusqu’à l’arriver d’un nouveau collègue qui apporte une bouchée d’air frais et un regard neuf.

            Une autre où il est question d’amour et de séquestration mais je n’en dirais pas plus, n’étant pas celle qui m’a le plus marqué.

            Ma préférée et non la plus longue. Un prostitué Akito qui rencontre un homme étrange qui se fait appeler Shirô. Au cours de la nuit sulfureuse qu’ils passeront, leurs corps ne feront que s’appeler et se désirer, consumant jusqu’à épuisement ce coup de foudre. Akito allant jusqu’à faire promettre à Shirô de l’emmener avec lui si il est un homme en cavale. Je vous laisse imaginer ce qu’il se passe le lendemain matin à l’aube ?

Commenter cet article

Raina 11/11/2011 13:35



Il est ou ton avis? Tu nous racontes l'histoire de ce manga dans la partie avis mais finalement on ne connait pas ton opinion



Ambroisie 11/11/2011 18:06



Le fait que j'annonce en début d'article que je sois une fan n'est-il pas suffisant ? (A savoir que j'ai déjà commenté d'autres titres du mangaka et que toutes les
personnes qui suivent ce blog savent que j'adore son travail et pourquoi depuis longtemps) Es-tu le genre de personne qui a besoin de voir écrit : "j'ai adoré !" noir sur
blanc ?


De la part d'une personne qui ne laisse pas d'adresse sur son commentaire, c'est un peu gonflé...