Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Skelarh
Publié dans : #Genre Romance

Auteur : Peneloppe Williamson

Titre : Traîtrise

Editions : Aventures et passions

Prix : 6.50€

Pages : 315

 

 

Résume :

 

 

51DWuIx7tfL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

Le plan de Jamie Maxwell, chef d’un des plus puissants clans d’Ecosse, est audacieux : enlever Alexia, la fille cadette de sir Carleton, la veille de son mariage. Au nez et à la barbe du futur époux, l’un des favoris d’Elisabeth Tudor. Quel affront pour la Couronne ! Et pour les Maxwell, qu’une rivalité sans trêve oppose depuis des siècles aux Carleton, quelle magnifique vengeance !

D’autant plus délectable, d’ailleurs qu’Alexia est pourvue d’indéniables attraits : de longs cheveux bruns, d’incroyables yeux ambrés, une silhouette fine… Des années plus tôt, Jamie l’avait rencontrée par hasard et n’avait pu résister au désir de goûter ses lèvres pulpeuses.

 

 

 

 

Mon avis :


Le résumé, comme l’édition, nous annonce directement la couleur : Une histoire d’amour sur fond de trahison à l’époque de fin des Tudors. Pourquoi pas, un bon petit livre à ouvrir installé confortablement sur une plage de sable fin avec le soleil pour lumière. Bref, un bon petit livre pour l’été.

L’histoire nous raconte l’histoire d’amour entre le chef du clan Maxwell d’Ecosse et de la fille du régent du royaume d’Angleterre visant à faire respecter les frontières aux écossais. Chaque année se déroule le « March Meeting », où pendant une journée les anglais et écossais décide d’une trêve dans leur combat et essaye de trouver un accord de paix.

L’histoire débute sur Alexia Carleton, 14ans, qui décide de se déguiser en palefrenier pour accompagner son père au « March Meeting », elle y rencontrera bien sur ce bel homme blond dont elle tombera éperdument amoureuse avant de se rendre compte que c’est son ennemi. Ce n’est que bien plus tard – après un début un peu confus dans le texte – que l’on retrouve une Alexia  prête à se marier avec un Anglais : Howard Seymour. C’est en tant que régent des frontières qu’il a attrapé un du clan Maxwell pour qu’il soit jugé. C’est ainsi, que Jamie Maxwell rencontrera à nouveau la belle Alexia alors qu’il cherche à faire évader l’un de son clan. Autant faire d’une pierre deux coups, il enlèvera la fille car bien que 4 années plus tard, il en est toujours amoureux.

Pour éviter le drame, surtout après que Jamie et Alexia consomme leur amour sans modération, le roi d’Ecosse et la reine Elisabeth 1er les forceront à s’épouser pour le meilleure et pour le pire. Vu le caractère d’Alexia, une forte tête, on se doute que cela sera pour le pire.


Le livre entremêle les trahisons entre les membres du clan Maxwell, les prises de bec entre Jamie et Alexia, leurs ébats toujours bien décrient sans une once de vulgarité, les tentatives de meurtres pour se débarrasser d’une Alexia un peu trop rebelle. Il faut dire que l’idée du mariage, revient à mettre un Roméo dans la famille des Capulets sans aucun Montaigu pour le défendre ^^. Forcement, cela va créer des tensions.

« Traîtrises » est une livre qui se laisse lire sans trop de soucis. On y retrouve un peu d’action, du sexe, des trahisons, enfin tous les éléments qui tiennent en haleine jusqu’à la fin. Il est néanmoins dur de s’identifier aux protagonistes, l’inconvénient d’une histoire se passant au temps des Tudors.

Un bon petit livre de plage à se procurer d’occasion ^^

 

Un petit ex trait pour le plaisir :

 

  Tu as eu raison de mes forces et, de plus,  nous sommes attendus par ma famille à Caerlaverock, chez nous.

Elle se rembrunit.

-          Chez toi, plus exactement.

Il s’assit près d’elle sur le lit et la prit rudement aux épaules. Jamais elle n’avait remarqué qu’il pouvait avoir l’air si dur. Son regard était aussi sombe et peu engageant que la forêt au-dehors.

-          Tu es ma femme, Alexia. Tu ne partages pas seulement mes terres, mes châteaux, mais aussi mon nom et mon pays. Tu es une Maxwell désormais, une Mawell et une Ecossaise.

-          Non ! s’écria-t-elle en se dégageant. Je suis moi^même. Alexia Carleton. Mon pays, c’est l’Angleterre et mon peuple, les Anglais. Tu ne pourras jamais rien contra ça, Jamie Maxwell. Jamais.

 

 

 

Commenter cet article

Luna 24/08/2011 08:19



C'est totalement le genre de livre par lequel je me laisserais tenter !


Je note :)



Skelarh 04/10/2011 20:25



Un bon tit livre de plage :D