Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Challenge : Sur les pages du Japon

UB0Editions Ki-Oon, Seinen
Publication : 2005 (VO), 24 mai 2007 (VF)
216 pages _ 7,65 €

 

4èmede couverture : « La légende raconte que pour lutter contre une terrifiante armée des ténèbres, l’empereur missionna 14 vaillants guerriers à qui il confia 14 lances sacrées. 3 d’entres eux, « les glorieux guerriers sans retour », périrent au combat. 4 autres, surnommés « les lances de la trahison », furent exécutés par leurs compagnons pour félonie. Les 7 derniers accomplirent leur mission et furent accueillis en héros à leur retour.

Mais 20 ans plus tard, des rebelles baptisés eux aussi « les lances de la trahison » défient de nouveau l’autorité de l’empire…

Sombre. Vénéneux, épique… Découvrez Übel Blatt, une incroyable saga de DARK FANTASY ! »

 

Mon avis : Je vais vous présenter une série exceptionnelle ! L’un des rares mangas qui entre dans la catégorie dark fantasy – les autres étant Bastard, Berserk et Guin Saga – et qui avec ça, possède son tome 0. Vous avez bien lu : tome 0. Surprenant, n’est-ce pas ?

            Ce tome 0 se présente plus comme un prélude. On découvre dans la contrée de Sahrandien qu’il y a des rebelles qui font régner l’insécurité sous le nom des 4 lances de la trahison. Ces quatre hommes cherchant à renverser la paix instaurée par les 7 héros revenu au pays vingt ans auparavant. Mais soudainement, le bruit court qu’un homme aurait renversé une troupe de cent hommes avec pour seule et unique arme : une épée noire.

            Viendrait-on de voir naître un nouveau héros ?

            Puis, on tombe sur le parcourt d’un jeune semi-elfe, pas plus grand qu’un enfant qui sous ses airs cache une âme de guerrier. Son but est de rallier les terres des sept héros pour y appliquer sa vengeance. C’est lui l’homme à l’épée noire : Köinzell. Mais avant tout, il se doit de restaurer l’honneur de ses anciens compagnons d’armes que souillent ses soi-disant lances de la trahison.

            Qui est donc ce Köinzell ? Y aurait-il tromperie sur la légende ?

 

            Une série qui remporte un très grand succès sur notre sol français et il suffit de tourner les premières pages pour comprendre cet engouement. Les dessins sont clairs et nets. Les scènes de combat lisiblement retranscrites. Il y a une bonne intrigue sous fond de vengeance, des combats à l’épée, des créatures fantastiques et de la magie, sans oublier de temps en temps une femme nue – il faut bien ça pour charmer les fans du genre. Et on sent que l’univers est travaillé. Il suffit de jeter un œil au bonus à la fin. Quel dommage que la suite soit à chaque fois si longue à paraître. Mais le talent  et l’ingéniosité du mangaka rattrape tout.

 

Extrait :UB002

UB001Bannière octobre

Commenter cet article

Nina 02/11/2012 22:43


Je vais essayer de me procurer cette saga qui me semble bien attrayante.....

Ambroisie 03/11/2012 09:19



Oui, fait !



asn83 30/10/2012 11:55


Ou la la cela parait bien sanglant tout ça !


Le seul du genre pour lequel j'ai accroché est Bastard, en particulier grace au dessin qui m'avait tout à fait subjuguée.


Mais j'ai toujours plus été orientée vers le type shôjo...

Ambroisie 02/11/2012 11:04



Je dirais que ça se boit comme du petit lait, tant l'histoire est magnifiquement bien
construite. Je ne présenterais pas les autres tomes, mais ce qui est sympa, c'est de découvrir que le héros n'est pas infaillible. Plusieurs fois, il sera blessé, passera très près de la mort
mais revient à chaque fois plus déterminé. Et dans son combat, il se fera des alliés.


En tant que lecteur, on ne peut que l'encourager face à sa détermination et espérer qu'il
finira par y arriver, malgré le temps que cela prendra. Ma hantise est de découvrir à la fin que le mangaka fasse le choix de faire mourir Köinzell. Un choix qu'avait fait J.K. Rowling à la base
pour son héros Harry Potter avant de changer d'avis.