Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Genre Romance

week-end-entre-amis.gifEditions France Loisirs, Romance
Publication : 1995 (VO), 1999 (VF) _ Réédition : 2007
336 pages _ 9,95 €

 

4ème de couverture : « Quoi de plus agréable qu’un week-end à la campagne, avec des amis perdus de vue depuis dix ans, pour évoquer le bon vieux temps ? C’est ainsi que les anciens de Seymour Road se retrouvent dans la superbe maison de Patrick et Caroline. Au menu : détente, tennis, cocktails… et règlements de comptes ! »

 

Mon avis : Et bien, en refermant ce livre-ci, je me dis qu’il est loin le temps des Petits secrets d’Emma et des Samantha, bonne à rien faire. Et cela, malgré un résumé prometteur, qui laisse présager de bons moments de rires en perspective. Et pourtant, pourtant…

            C’est toujours le même talent mais plus les mêmes histoires. Apparemment, l’auteur privilège maintenant les histoires mettant en avant plusieurs personnages principaux. Au revoir l’héroïne moderne, gaffeuse et attachante qui va finir par croiser son prince charmant moderne. Ce que je trouve bien dommage. Car c’est ce qui m’avait fait aimer ses histoires au début mais maintenant, après cette troisième déception, je ne pense pas que je remettrais le couvert un jour.

            Autant vous dire que j’ai été énormément déçue.

            Pourtant, au début, on retrouve cette atmosphère bonne enfant au fur et à mesure que les protagonistes arrivent mais très rapidement, tout dérape. Il y a les petits mensonges, les problèmes d’argent et les petites crises de jalousie qui remontent à la surface. Très vite, tout devient incontrôlable. On se balance des vacheries à la figure jusqu’au moment du fin de week-end, départ où règne un cessez le feu tacite sans pour autant que tout soit pardonné. Pour ma part, voir ces gens se balancer leurs petites méchancetés à la figure, ça m’a très vite fatigué. J’en ai eu marre. Pour la simple et bonne raison que j’en ai assez avec ma propre famille (comme tout un chacun, en général), et que je n’ai pas besoin de retrouver ça dans un livre. J’ai bien autre chose à faire.

Commenter cet article