Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Skelarh
Publié dans : #Genre Fantasy

 Christopher GOLDEN

Editions « Pocket »

 

4ème de couverture :


Vampires et martyrs

 « On les appelles les "ombres" . Il leur faut boire du sang, mais ils refusent à voler la vie. Comme leur chef, Peter Octavian, ils aspirent à la paix, voudraient coexister harmonieusement avec les mortels et comptent nombre d’humains dans leur confrérie.

Ils tuent pour le plaisir et pour assouvir leur soif. Se multiplient autant qu’ils le peuvent et revendiquent haut et fort le nom de "vampires", comme la sauvagerie impitoyable qui s’attache à leur légende.

Des ombres et des vampires. Si semblables et si différents.

Entre eux l’affrontement est inéluctable. La guerre à déjà commencé…»

 

L’avis :

 

Un concept pour me plaire ! Des vampires des anciennes légendes, brulant au contact de l’argent, vivant la nuit, se transformant en brume, en chauve souris ou bien en loup. Les origines !  L’auteur imagine ici une race de vampires, les ombres, qui se serait émancipé de ce folklore pour ne plus en subir les effets. On a alors affaire au combat entre ce que l’esprit croit et en devient réalité et ce qu’y est vraiment. S’oppose alors la confrérie de Peter Octavian, les ombres, libéré de leur faiblesse de la lumière, de l’ail et ne se nourrissant que des victimes consentantes, avec le clan d’Hannibal, violent, sanguinaire, bloqué dans le folklore et créant d’autres vampires à tous va.

L’idée était là… l’idée seulement !

 

Néanmoins, replaçons le contexte, Christopher Golden a travaillé sur de nombreux livres dérivés de film ou de séries avec à son palmarès Buffy contre les vampires. On peut prendre peur ! On retrouve aisément les aspects de Buffy que l’on connait bien, une guerre pour détruire le monde, les humains au milieu, de l’amour, du sang… beaucoup trop de sang à mon goût. Le livre regorge de détail plus ou moins sordides et violents sans forcément être pertinent, les descriptions reviennent très (trop ?) souvent alourdissant la lecture. Je m’abstiendrais du rire étouffé lorsque l’auteur arrive à ramener Charlemagne parmi les vampires…

Hannibal veut détruire la confrérie par le biais d’un sérum coupant la réaction chimique se produisant dans le corps des ombres. L’idée – bien qu’elle me déplaise de pouvoir expliquer le vampirisme aussi simplement – a son charme. Un sérum qui empêche une ombre (ou un vampire) de se transformer, de se régénérer, une arme importante dans la guerre, pourtant, quand Hannibal attaque la confrérie, le sérum est complètement oublié. On se retrouve avec d’un côté les ombres peu nombreuses, mais plus forte contre des vampires moins puissant, mais quatre fois plus nombreuse. Juste une boucherie. Encore une idée qui tombe à l’eau.

 

Cela résume bien ce livre, beaucoup d’idées inexploitées pour favoriser l’action, la violence et le sexe. Dommage !

Commenter cet article

Marie L. 22/12/2009 11:14


Effectivement, ça part bien... mais les points "négatifs" que tu relèves me dissuadent. Tu as dû le comprendre au gré de mes commentaires, la violence gratuite n'est pas mon truc... Je vais plutôt
m'accrocher aux classiques du vampirisme, à commencer par les Ann Rice!


Skelarh 23/12/2009 11:46



Effectivement, je te conseil vivement de commencer plutôt la chronique des Vampires de Anne Rice, elle vaut largement plus le détour ! Surtout que par la suite, tu pourras continuer tes lectures
sur la sage des sorcières, principalement car dés Merrick et le Domaine blackwood les deux histoires se regroupent. La sage des sorcières, bien que à mon goût moins fascinante que mes chers
vampires (mais je suis partial) à le mérite de nous accrocher du début à la fin (et pourtant on a quand même de bon pavé ^^). Promis, je ferai un billet bien détaillé lorsque je les aurais tous
relu ^^ (j'attend encore d'acheter la version Plon du "sang et l'or" ^^)

 Petit résumé rapide de la chronique des vampires (car on peut facilement se perdre vu que les livres ne sont pas numérotés et certains, plus ou moins, peuvent se lire à part). 

La chronique des vampires

 - Entretien avec un vampire. (l'histoire de Louis de la pointe du Lac principalement, on y découvre néanmoins Lestat, le vampire qui restera omniprésent dans toute la chronique)
 - Lestat le vampire (L'histoire de lestat le vampire avant et après sa rencontre avec Louis de la pointe. On y découvre une partie de l'origine des vampires vu par Anne Rice qui sera
continué dans sa suite directe)
 - La reine des damnées ( Suite de Lestat le vampire, l'origine des vampires et le Talamasca)
 - Le voleur de corps ( Un peu un part, bcp plus "spirituel" parlant de la possibilité que l'on a à s'évader de notre corps - voyage spirituel - et donc potentiellement intégrer le corps
d'une autre personne)
 - Memnoch le démon ( Ouvrage très théologique, une première vision du paradis et de l'enfer  qui sera poursuivit dans Angel Time - non traduit encore, février si mes sources sont
bonnes)
 - Armand le vampire (Armand, jeune vampire -incarné par Antonio Banderas dans le film - découvert lors d'entretien avec un vampire puis dans les autres ouvrages, dans ce livre, raconte sa
vie et son histoire)
 - Le sang et l'or ( Marius, dernier gardien d'Akashaa, vampire de l'époque antique raconte sa naissance et une période ou le folklore était une part importante de la vie des vampires, les
dieux de l'époque vénérés par certaines tribus.) 
 
Nouveaux contes de vampires 
 - Pandora ( Pandora, ici plus un livre sur son humanité et son amour avec Marius, Pandora ne fait pas partie de la chronique des vampires, mais des nouvexu contes de vampires. Il peut donc
être lut à part, mais mieux vaut avoir lut la chronique avnat malgré tout ^^, il y a pas mal de référence dont son histoire avec Marius et Akasha)
 - Vittorio le vampire (complètement en dehors, un livre assez court et différent des autres récits, ici pas question de parler des autres vampires, juste l'histoire de Vittorio et sa
vengeance)
 
La sage des sorcières 

La saga raconte l'histoire de Mona Mayfair et de toute la famille Mayfair avant elle. Famille de sorcières, sorciers, qui fréquente Lasher, un esprit malveilant ou bienveillant en
fonction des besoins. 

 - Le lien maléfique
 - L'heure des sorcières
 - Taltos

 - Merrick ( Louis, traumatisé par le fantome de son passé - intervenu dans entretien avec un vampire - fait appel à une sorcière du clan Mayfair que l'on ne connaissait pas encore pour
comprendre pourquoi ce fantome le tourmente et surtout être en accord avec lui et son âme. Louis étant mon personnage préfére - et accésoirement le plus faible mais le plus humain - un livre
magique ^^.)

La chronique des vampires (suite en lien avec la saga des sorcières) 

  - Domaine blackwood (ouvrage trés recherché pendant un temps ^^ heureusement réédité au édition PLON il y a peu, aucune sortie prévu pour la version pocket encore)
 - Cantique sanglante (existe qu'au édition PLON) 

Le reste de ces livres - les infortunes de la belle au bois dormant, la momie, le violon, la voix des anges, angel time, christ the lord - ne font aucune référence à toute la chronique vampire ^^
j'en ferai pas le détail ici (surement dans des articles a venir je compte bien relire mes versions Plon et Robert Laffont fiérement acquises au prix de ma persévérance et mon portefeuille ^^)