Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Manga Yaoï

Ze01Editions Taifu Comics, Yaoi
Publication : 2004 (VO), 23 septembre 2010 (VF)
8,95 €

 

4ème de couverture : « Lorsqu’il arrive dans cette luxueuse résidence remplie de beaux garçons, Raizô éprouve de vives émotions. Il n’a d’yeux que pour Kon, un beau jeune homme qui reste froid et distant. Pourtant, ce dernier semble accomplir un travail pour le moins secret avec d’étranges visiteurs…

Le rideau se lève sur le premier acte des amours enchaînées, dessinées par Yuki Shimizu !! »

 

 

Mon avis : J’aurais pu vous présenter Love Mode, la série la plus connue de la mangaka Yuki Shimizu mais pour cette fois, j’ai préféré jeter mon dévolu sur Ze. Une histoire mêlant romance masculine à l’univers des Kami (de papier). Des poupées de papier qui ont pour seul but de protéger la vie des maîtres Kotodama, subissant les malédictions à leur place.

            C’est donc en même temps que Raizô que nous faisons notre entrée dans l’histoire comme homme à tout faire de la luxueuse maison de Waki après s’être retrouvé à la rue suite au décès de sa grand-mère faute d’un héritage convenable. Et c’est au cours d’un repas où Raizô voit littéralement le bras de Konoe se faire arracher et voler à travers la table que la vérité sur les occupants de la maison éclate au grand jour. Il y a Waki le père des Kami, Konoe le Kami de Kotoha, le Kotodama Oka Mitô et Benio. Sans oublier Kon, le seul qui ne possède pas encore de Kotodama et qui trouble le cœur de notre cuisinier en herbe. Et un étrange renard qui se ballade partout dans la maison qui aime s’arrêter et discuter avec Raizô.

            Le premier tome est découpé de mini histoires où apparaissent à tour de rôle les membres de la maison nous laissant ainsi découvrir les petits secrets de tous. Ainsi, nous apprenons la véritable nature des Kami, voyons l’idylle se créer entre Raizô et Kon et le masque tomber du renard errant. Des personnages aux traits particulier typiquement Yuki Shimizu qui sait nous plonger dans des histoires prenantes mêlant amour et culture japonaise.

 

Commenter cet article

The Bursar 06/11/2010 23:05



Je connaissais de nom mais ça fait partie de ceux pour lesquels je n'ai pas encore craqué(ils ont tous les cheveux courts sur la couverture)mais le fait que l'histoire parle de magie "exotique"
me donne envie de l'essayer; Mais le dessin de la couverture ne m'inspire pas(tout comme Love mode en fait). C'est plutôt sérieux comme histoire ou plus comique comme the Tyrant ?



Ambroisie 07/11/2010 16:05



Eh bien, je dirais qu'en général les histoires sont assez sérieuses. On n'attrape pas un fou rire mais par contre, on a le sourire. En prime, il y a des
personnages pour lesquels on s'attache très vite. J'avoue, le coup de crayon est assez particulier. Il faut s'y habituer. Mais une fois que c'est fait, tu n'es vraiment pas déçu par
l'histoire.


En fait, c'est à essayer car c'est le genre de manga où ça plait ou ça plait pas.