Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kezako du livre

Kezako = "Qu'est-ce que c'est ?"

Publié le par Ambroisie
Publié dans : #Manga Yaoï

ze-2.pngEditions Taifu Comics, Yaoi
Publication : 2005 (VO), 25 novembre 2010 (VF)
8,95 €

 

4ème de couverture : « Raizô est tombé amoureux de Kon dès le premier regard et a fait la demande officielle de devenir son maître Kotodama. Ils forment alors un couple bien différent de ceux qui mènent une vie dissolue dans l’immense résidence de la famille Mitô. Anxieux et impatient, Kon s’offre à son maître, mais le beau Raizô ne l’entend pas ainsi… à travers ces débuts amoureux, Yuki Shimizu nous offre le spectacle de la plus belle des « première fois ». »

 

Mon avis : Dans le premier volume, on avait fait la connaissance de toute la maisonnée au travers de Raizô qui avait fini au final par tomber sous le charme de Kon. L’unique Kami de la maison ne possédant pas de Kotodama jusqu’à ce qu’il fasse la demande officielle de devenir son maître. Rencontrant aussi un à un les couples de la maison par le biais de mini histoire.

            Ce volume-ci à la particularité de s’intéresser uniquement au couple Raizô x Kon, aux problèmes qu’ils rencontrent jusqu’à la concrétisation de leur amour. Mettant en avant certains points comme le fait que Raizô, bien qu’étant le maître de Kon ne possède pas le don de Kotodama – le pouvoir des mots. Ainsi, Kon se sent parfois un peu inutile car la seule raison d’exister d’un Kami étant de protéger et de soigner en prenant la douleur de son maître. C’est pour cela qu’au début, Raizô ne comprend pas pourquoi Kon insiste à chaque fois pour « prendre » la douleur sur lui quand il se blesse en cuisinant ou mais encore, pourquoi le jeune homme de papier ne fait pas attention à son corps, pourquoi il ne comprend pas les mots « je t’aime » que lui glisse son maître. Ce dernier un peu désemparé face à l’incompréhension du jeune Kami.

            Ce n’est qu’au fil des pages que l’on découvre d’où vient le mal de Kon à se croire toujours inutile mais aussi pourquoi, jusqu’à l’arrivée de Raizô il ne possédait pas de Kotodama. C’est que celui-ci est décédé avant que sa création soit achevée suite à un sort mal lancé et du coup, ils ne se sont jamais rencontrés. Une raison d’exister que Kon finira par découvrir suite au passage sur la tombe de la grand-mère de son amant. Raizô lui expliquant que tout ce qu’il désire c’est rester avec lui, qu’il ne le quitte pas avant sa mort comme sa grand-mère, se retrouvant à nouveau seul. Lui expliquant à quel point il l’aime et pourquoi il veut qu’il fasse attention à son corps même s’il ne ressent aucune douleur, même s’il n’a pas besoin de se nourrir pour rester en vie car justement, la vie est préciseuse.

            Une histoire entrecoupée d’humour lorsque les membres de la maison au lieu de se chambrer les uns les autres s’amusent à faire des paris sur le couple ou à donner des conseils sexuels à Raizô sur comment coucher avec Kon. Des scènes hilarantes !

Commenter cet article

The Bursar 11/07/2011 11:54



J'ai acheté les 2 premiers tomes à la Japan, mais je n'ai pas plus accroché que ça, même si j'ai adoré Asari et son masque de renard.



Ambroisie 11/07/2011 12:03



Je dois avouer que j'ai commencé cette série parce que je connaissais celle de Love Mode depuis longtemps mais
depuis, je n'ai pas eu plus de courage que ça pour acheter les suivants. Bien que les scénarios soient intéressant, j'ai l'impression que son crayon reste un peu vieillot.